Le BMP dénonce le dilatoire de la minorité parlementaire et invite le peuple Béninois au vote le 28 avril prochain

Politique / Le BMP dénonce le dilatoire de la minorité parlementaire et invite le peuple Béninois au vote le 28 avril prochain

01-04-2019 à 10:04:44

Porto-Novo, 31 Mars 2019 (ABP) – Les députés membres du Bloc de la majorité parlementaire (BMP), soutenant le président Patrice Talon sont montés ce vendredi au créneau à l’occasion de la séance plénière pour dénoncer par la voix de leur coordonnateur, l'He Jean-Michel Abimbola, l’attitude de leurs collègues de la minorité, qu’ils ont qualifiée de « dilatoire » tout en invitant le peuple béninois à se tenir prêt pour exercer son droit de vote le 28 Avril prochain.

« Nous invitons par conséquent l’opinion publique nationale et internationale à constater avec nous que l’opposition à travers la minorité parlementaire poursuit le dilatoire, jouant toujours avec les nerfs de nos populations impatientes d’une issue à ce feuilleton qui n’a que trop duré», a déclaré le député Jean-Michel Abimbola, avant de marquer la désapprobation du BMP devant ce qu’il a appelé « attitude malsaine et vicieuse » de la part de leurs collègues minoritaires. Pour eux, l’opposition n’est aucunement dans la logique de la recherche du consensus. Ils ont dès lors solennellement pris acte du défaut de consensus, et décidé de s’en tenir désormais au respect strict des textes en vigueur et du calendrier électoral. Michel Abimbola et les siens ont pour ce faire appeler le peuple béninois à se tenir prêt pour exercer son devoir citoyen en se déplaçant massivement pour aller voter le dimanche 28 avril 2019.

Le député du BMP a par ailleurs au cours de la lecture de cette déclaration dont 36 membres sont signataires sur la soixantaine que compte le bloc, prévenu de ce que toute interprétation biaisée des articles 66 et 67 du titre III de la loi fondamentale qui amènerait le peuple à poser des actes de désobéissance civique, et tenter de troubler l’ordre public en violation des lois établies serait sévèrement punie.

On rappelle que c’est dans la perspective de trouver une issue favorable à la crise politique qui prévaut en cette veille d'élections au Bénin que de nouvelles propositions de lois dérogatoires ont été transmises par le président de l’Assemblée nationale à la minorité et à la majorité parlementaire, pour approbation, les précédentes ayant été rejetées par les parlementaires pour défaut de consensus, conformément au Protocole additionnel de la CEDEAO. Malheureusement l’examen de ces nouveaux textes peine en raison des différentes prises de position de la mouvance et de l’opposition.



ABP/MS /IA

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

6,9 milliards F Cfa pour des infrastructures dans 75 communes du Bénin

21-08-2019
Cotonou, 21 Août 2019 (ABP)-Le projet de construction des infrastructures dans des communes du Bénin, la gouvernance, l’éducation, le commerce sont entre autres les sujets qui ont fait la une des quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions