Acteurs culturels du Mono informés à Lokossa sur la nouvelle vision du Fonds des arts et de la culture

Culture / Acteurs culturels du Mono informés à Lokossa sur la nouvelle vision du Fonds des arts et de la culture

26-02-2019 à 13:02:07

Lokossa, 26 fév. 2019 (ABP) – Une séance d’échanges et de sensibilisation avec les acteurs culturels du département du Mono sur les réformes du Fonds des arts et de la culture (FAC), présidée par le directeur général du Fonds des arts et de la culture (DG FAC), M. Gilbert Déou Malè, a eu lieu ce lundi à la maison du peuple de Lokossa.

Le Directeur départemental du tourisme, de la culture et du sport du Mono, M. Iquel Anani, a remercié les acteurs culturels venus des six communes de ce département avant de leur dire qu’à l’aire du gouvernement de la rupture, des réformes en cours vont leur permettre désormais de vivre et de subvenir à leurs besoins à travers leurs productions artistiques. À cet effet, il les a invités à bien suivre la communication sur la nouvelle vision du FAC.

Pour le DG FAC, M. Gilbert Déou Malè, l’objectif du FAC est de donner la même chance à tous les acteurs culturels parce que le chef de l’État, Patrice Talon, a décidé désormais de faire du tourisme et de la culture le levier de développement. Il a ajouté qu’un artiste est un modèle, une référence et un éducateur avant de préciser que « tous les produits que l’ex Fonds d’aide offraient aux artistes demeurent et mieux nous avons plusieurs autres produits qui se sont ajoutés ». Il s’agit du fonds de bonification, de l’art culinaire, de la mode, de l’artisanat et de la détection des talents et de leur promotion, etc.

Il a expliqué que le FAC n’aide plus les artistes mais plutôt accompagne ces derniers, parce qu’ils ne sont pas des mendiants comme les gens le pensent. Selon lui, il s’agit tout simplement pour le gouvernement de donner aux acteurs culturels de la valeur à leurs œuvres d’esprit qui jouent un rôle prépondérant au sein des communautés. « Nous acteurs culturels nous sommes les dépositaires du patrimoine culturel de notre pays », a-t-il ajouté.

M. Déou Malè a dit aux artistes que le mode de fonctionnement de l'ex FAC est caduc puisqu’on ne constate pas ses impacts mais avec les réformes actuellement, dira-t-il, le gouvernement en a décidé autrement pour que les retombées des projets sélectionnés soient perceptibles. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, dans quelques mois, les vrais artistes vont commencer par vivre de leurs arts.

Au plan institutionnel, il a expliqué les responsabilités et les prérogatives du gouvernement.

Dans une communication, le DGFAC, après avoir exposé les critères d’éligibilités et le mode de subvention, a invité les acteurs culturels à fabriquer des produits vendables car, le département dispose des stars pour créer des richesses.

Une partie de réponses aux questions posées par les participants a mis fin à cette séance.


ABP/NT/CG
Revue de presse

Le Bénin salué à l'international pour l'amélioration de ses performances économiques

05-02-2020
Cotonou, 05 Fév. 2020 (ABP) - Les performances économiques réalisées par le Bénin, l’adoption d’un nouveau code d’électricité, la politiques avec les communales du 17 mai, sont entre autres...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions