Dah Sogbè présente les insuffisances à l’organisation du Tofa 2019

Culture / Dah Sogbè présente les insuffisances à l’organisation du Tofa 2019

06-12-2018 à 16:12:38

Abomey, 06 Déc. 2018 (ABP) - Dans une interview accordée à l’Agence Bénin Presse, le secrétaire général du syndicat national de défense des intérêts des tradipraticiens et des cultes du Bénin (Synd/TPC), Dah Sogbè, a présenté ce jeudi, les « incohérences » inhérentes à la tenue de la consultation divinatoire sur l’année 2019 pour le Bénin, selon l’oracle Fâ.

La toute première incohérence selon les propos du traditionnaliste, est relative à la date à laquelle s’est tenue la consultation. Le dignitaire des cultes endogènes a souhaité que la cérémonie se tienne désormais entre le 31 décembre et le 02 janvier, pour une orientation plus probante et objective des consultations sur la nouvelle année.

« Le Fâ évolue dans le temps et dans l’espace, et rien ne garantit que le signe Tofa du samedi 1er décembre tel que réalisé, ne pourrait pas subir des modifications ou changements, selon de nouveaux aspects éventuels avant le 31 décembre de l’année de consultation », a expliqué Dah Sogbè.

Il a aussi affirmé, que les rituels de consultation du Tofa, ne peuvent en aucun cas être uniques, pour garantir l’objectivité des prédictions, puisque, dit-il, les procédés divinatoires qui concourent à la consultation de l’oracle sont divers du Nord au Sud du Bénin, en plus de la question liée à l’ère géographique et à la période de l’année où se font les rituels.

Pour réussir le Tofa au Bénin, Dah Sogbè propose par ailleurs, la tenue dans chacun des douze (12) départements, des consultations, aux fins d’identifier pour chaque région du pays, les présciences qui l’affectent.

C’est après cette étape que pourra intervenir le Tofa, pour l’ensemble du pays, avant d’atteindre la troisième étape de la divination, concernant uniquement le président de la République, pris dans tous ses aspects dans l’année indiquée, a proposé le traditionnaliste, gardien des pratiques et cultes endogènes.

A l’en croire, le Tofa doit immanquablement prendre en compte les sommités de « Bokonon » (prêtres et prêtresses de Fâ ) de chacun des douze (12) départements du pays, pour une divination probant et inclusive, tel que le recommande la mantique.

Dans le fonds, le secrétaire général du Synd/TPC, fait siens les signes de prospérité et de bonheur qu’augure l’année 2019, et appelle les initiés et les gouvernants, à faire face aux rituels révélés par le « Fâ », pour le bonheur du peuple béninois.



ABP/IA/CG
Revue de presse

Le Bénin classé 3e meilleur pays de l’Uemoa de part son environnement des affaires en 2019

18-02-2019
Cotonou, 18 Fév. 2019 (ABP)-Le développement et la politique sont les principaux sujets abordés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce lundi.« Amélioration du climat des affaires en...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions