Le « Hwéfâ » 2020 prédit une prospérité déterminée par l’union des fils du pays

Culture / Le « Hwéfâ » 2020 prédit une prospérité déterminée par l’union des fils du pays

07-12-2019 à 08:12:39

Abomey, 06 Déc. 2019 (ABP) – Les « Bokônon », prêtres avérés de l’oracle Fâ, venus de plusieurs horizons, ont consulté jeudi au palais royal d’Abomey, pour appréhender les faits marquants qui impacteront le peuple béninois et ses dirigeants, afin de parer la nation des risques éventuels d’incidents et de catastrophes qui pourraient sombrer le pays en 2020.

Trois signes divinatoires se sont révélés pour conduire le destin du peuple béninois et celui du chef de l’Etat en 2020, à l’issue des consultations du Hwéfâ.

Le Bokônon principal, dépositaire des principes sacrosaints du rite divinatoire, Daah Djissa Houétchénou, grand devin du royaume de Danxomè, a évoqué en présence du roi de Danxomè, sa majesté Kêfa Sagbadjou Glèlè, les signes Toul-Abla, Abla-Médji et Tchè-Aklan.

En détail, le devin Daah Djissa, a expliqué dans les historiettes du Fâ que s’agissant du signe principal Toul-Abla, des groupes de personnes tapis dans l’ombre vont s’évertuer à arriérer le pays, au moment où le président de la République et son équipe multiplient les démarches pour le développement du pays. Ce signe renseigne également sur la mesquinerie et les faits de jalousie de la part de certains compatriotes, contre ceux qui sont aux commandes du pays.

A ce sujet, les indications du Fâ, telles que rapportées par Daah Djissa, prient le premier des Béninois, d’ »écoute son entourage », le peuple et principalement le bas-peuple, a-t-on rapporté.

« Sans quoi, ça va chauffer, le pays va en souffrir et tout ce que le gouvernement fera en bien pour sortir le peuple du sous développement sera peint en noir. Ce qui pourrait affecter le moral du premier des Béninois », présage le Fâ, rapporté par le Bokônon Djissa.

Le signe Toul-Abla a également révélé la divinité « Tohossou », propre au chef de l’Etat. Cette divinité, selon les révélations, s’est déclarée prête, à la taille des péripéties, pour conduire l’année 2020 aux côtés du chef de l’Etat. Ce génie, ancêtre protecteur, selon les prêtres du Fâ, réclame une messe symbolique pour accompagner la volonté du chef de l’Etat en 2020.

Le deuxième signe divinatoire, « Ablamédji », s’est intéressé aux femmes béninoises et prévient contre une abondance de fausses couches, et des actes de tricherie des femmes qui seront mis à nu au cours de l’année à venir.

Abla-Médji met surtout l’accent sur des avortements non provoqués, des grossesses qu’il serait difficile, voire impossible pour des couples de conduire à terme.

Autre point d’encrage, l’oracle a également signalé que des compatriotes sont allés dire à la divinité « Dan » siégeant à Dantokpa dans la ville de Cotonou, de provoquer l’hécatombe en 2020, de réagir négativement dans le pays pour emporter un nombre considérable de citoyens dans des drames provoqués par ses soins.

Et le roi Kêfa, face à cette question, a demandé à ce génie de Dantokpa à travers les oracles, ce que les commanditaires lui ont proposé pour mettre le pays en émoi, et ce dont il a besoin pour désobéir à ceux qui lui ont confié cette mission qui emporterait des vies humaines.

Sans ambages, « Dan » de Dantokpa a, à travers les oracles, dit tout sur la mission à lui confiée, et a réclamé au roi, un bœuf, pour prendre le contre-pied de la situation. « Ceux qui sont venus me demander de faire du mal aux Béninois m’ont promis un mouton, mais si vous m’offrez un bœuf, tout ce que les autres m’ont commandé sera anéanti », a révisé la divinité Dan.

Au sujet de Tchè-Aklan, le troisième signe, certains compatriotes personnes sont révélés être décidés à battre en brèche les efforts du gouvernement auprès des partenaires au développement. « Ils iront demander aux investisseurs et autres bailleurs de ne jamais investir au Bénin, partout où le chef de l’Etat est allé négocier avec des partenaires », a-t-on signifié.

Pour une année prospère donc, le Fâ a donner des indications appropriées, par rapport aux rituels à exécuter dans les arcanes des divinités Sakpata, Tohossou, et autres divinités identifiées pour conjurer le mauvais sort, et permettre au peuple béninois de jouir d’une année 2020 prospère.

Daah Djissa, le Bôkonon principal qui a opéré ces consultations divinatoires, trouvent que ces signes augurent d’une prospérité légendaire pour le Bénin en 2020, et qu’ils convient que les fils du pays se mettent ensemble.

Selon ce grand devin du royaume de Danxomè, c’est la première fois que Toul-Abla, Abla-Médji et Tchè-Aklan, positifs en générale, apparaissent et gouvernent le Bénin au cours d’une année.

Il se dit très content de cela, et appelle les Béninois au travail, pour gagner le bonheur contenu dans ces consultations, en faisant preuve de civisme, et dans le respect des textes de loi qui fondent le Bénin.



ABP/IA/TIE

Gonnanrou : Origine et sens en milieu Baatonoum

03-07-2020

Par: Boni N'yô SINASSON
Parakou, 03 juil 2020 (ABP) - #Gonnanrou communément appelé plaisanterie à parenté...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions