Les acteurs sociaux de l’Ouémé en session pour l’octroi de secours aux victimes des violences basées sur le genre

Social / Les acteurs sociaux de l’Ouémé en session pour l’octroi de secours aux victimes des violences basées sur le genre

03-12-2019 à 10:12:14

Porto-Novo, 03 déc. 2019 (ABP) – Les acteurs sociaux du département de l’Ouémé, ont entamé depuis lundi à la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance du département, une session d’étude de dossiers des requérants dans le cadre de la mise en œuvre du projet, Integrated Health Activities Service (ISHA) afin d’offrir des secours aux personnes victimes de violences basées sur le genre pour leur réinsertion sociale et leur autonomisation financière.

Au total, 133 dossiers sont collectés au niveau des centres de promotion sociale du département de l’Ouémé dans le cadre de la mise en œuvre du projet Integrated Health Activities Service (ISHA) pour l’octroi des secours aux victimes des violences basées sur le genre. Il s’agit pour les acteurs conviés à cette session, d’étudier et de traiter lesdits dossiers afin de retenir et d’établir la liste de ceux sélectionnés pour bénéficier de cet appui avec le montant qui leur est accordé.

Selon le directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance de l’Ouémé, Gilbert Goudayi, le secours financiers qu’apporte le gouvernement chaque année aux personnes vulnérables est souvent limité parce qu’il n’est pas spécifié aux personnes victimes de violence basées sur le genre. Lesquelles personnes, à l’en croire, bénéficient très peu du secours financier de l’Etat après les prises en charge psychologique et sanitaire.

« La plupart des victimes des violences basées sur le genre n’exerce aucune activité génératrice de revenu ou n’ont reçu aucune formation professionnelle. Ce qui est souvent l’une des causes des violences à leur endroit car elles ne sont pas économiquement autonome », a-t-il souligné.

M. Gilbert Goudayi a, par ailleurs, rappelé que dans le but d’appuyer les cibles du ministère de tutelle et d’accompagner les efforts du gouvernement, les responsables du projet ISHA se sont proposés dans le département de l’Ouémé de poursuivre le mécanisme d’attribution de secours nationaux en faveur des victimes des violences basées sur le genre afin de garantir une réinsertion professionnelle à un nombre plus important de victimes.

Abordant dans le même sens, le représentant du projet ISHA, Dr Omer Adjibodè, conseiller technique des violences basées sur le genre, a réitéré l’engagement du projet et de ses partenaires notamment l’USAID, à redonner une vie professionnelle aux personnes victimes des VBG, et ce, en leur accordant une seconde chance à travers cet appui financier.

Tour à tour, la directrice des affaires sociales, Léa Estelle Honfo Akpouo et celle de la promotion de la femme et du genre, Reine Oussou sont revenues sur l’importance que revêt l’appui aux personnes victimes des VBG et ont remercié les responsables du projet pour leur initiative.

« Ce programme que vous avez mis en place dans le cadre de la lutte contre les VBG en vue d’appuyer les personnes en difficulté est indispensable et entre dans la droite ligne du programme d’action du gouvernement quant à l’amélioration des conditions de vie des populations. Cet appui qui vient renforcer tout ce que le ministère fait pour améliorer les conditions de vie des populations est d’une nécessité fort louable», a signifié la représentante du ministre des affaires sociales et de la microfinance, Reine Oussou avant d’émettre le vœu de voir les bénéficiaires, dont les dossiers seront étudiés au cours de cette session, servir de cas à présenter au sein des communautés et de cas pour conscientiser les auteurs des VBG.

Aussi, a-t-elle saisi l’occasion pour demander aux responsables du projet, un renforcement des capacités des chefs des centres de promotion sociale dans le programme pour qu’à leur niveau, il puissent avoir tout ce qu’il y a comme matériel et formation technique et professionnelle dans le cadre de lutte contre les VBG.

Signalons que pour cet appui, le projet Integrated Health Activities Service (ISHA) a mis à la disposition des acteurs sociaux, une enveloppe financière de huit millions de franc CFA.



ABP/ID/TIE
Revue de presse

Le président Patrice Talon à la conquête de financements pour ses grandes ambitions de développement

27-01-2020
 Cotonou, 27 Jan (ABP) - Les parutions de ce lundi, se sont intéressées, à la visite du président de la république, Patrice Talon, au pays de "l’Oncle Sam", mais aussi à la politique et la...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions