Les enfants de l’Atacora plaident pour le respect de tous leurs droits

Social / Les enfants de l’Atacora plaident pour le respect de tous leurs droits

14-06-2019 à 15:06:09

Natititingou 14 Juin. 2019 (ABP)-Les enfants de l’Atacora, dans le cadre de la célébration en différée ce vendredi de la 29e édition de la journée de l’enfant Africain, placée sous le thème « L’action humanitaire en Afrique : les droits des enfants d’abord », ont plaidé pour la protection de leurs droits et l’épanouissement de tous les enfants du Bénin.

Cette journée organisée au niveau de l’Atacora grâce au partenariat entre la préfecture de Natitingou, la direction départementale des affaires sociales et le consortium des Ong œuvrant dans le département pour la promotion et le respect des droits de l’enfant, dont Plan international Bénin et SOS village d’enfants, a été principalement marqué par des plaidoiries des enfants.

D’abord la caravane qui a pris corps au Cinée Bobési pour chuter à la préfecture de Natitingou a permis aux enfants, banderoles en mains, interpeller la société, quant à l’urgence de promouvoir et de respecter leurs droits.

Sur l’esplanade de la préfecture, cinq enfants, avec chacune une thématique précise, sont tour à tour montés au pupitre pour notamment dénoncer, le châtiment corporel dont ils sont toujours victimes, l’exposition des enfants à la consommation de l’alcool, les grossesses en milieu scolaire et d’apprentissage qui hypothèque leur avenir et la privation de leur de droit à la parole et à l’éducation sexuelle.

Face aux autorités politico-administratives et les différents partenaires techniques et financiers œuvrant pour la cause de l’enfant dans le département, Aïchatou Awézoum, élève au Ceg 2 de Natitingou a plaidé pour le respect de leur doit à la parole. « Nous vous demandons de former nos parents et éducateurs sur le dialogue parents-enfants et l’installation du conseil consultatif des enfants dans tous les quartiers des communes de l’Atacora », a-t-elle insisté.

Salifou Zoubératou, du cours secondaire saint Augustin de Natitingou a, quant à elle, plaidé pour la prise des mesures urgentes et l’application stricte de la loi, face au phénomène des grossesses en milieu scolaire et d’apprentissage.

« La sexualité, il faut en parler. L’enfant a le droit de savoir, nous vous prions en tant que parent d’avoir des causeries avec vos enfants pour une sexualité responsable », dira à son tour Shafeekath Ashanti, du cours secondaire St Augustin de la localité, avant de souligner la nécessité d’introduire l’éducation sexuelle dans le programme scolaire pour les élèves âgés de 10 ans et plus.

Face à l’ampleur de l’alcoolisme des enfants, Pélagie Boni, élève au Ceg 2 de Natitingou, a interpellé les autorités à divers niveaux, pour la mise en place des voies et moyens pour interdire la vente et la consommation d’alcool aux enfants.

« L’enfant terrorisé n’apprend rien, ne retient rien, ne devient rien et cède à la peur », a fait remarquer Agnès Dogo, du collège privée Fraternité. Pour ainsi interpeller sur le châtiment corporel des enfants.

Se référent à l’engagement du préfet de l’Atacora contre les grossesses en milieu scolaire, l’alcoolisme des enfants et autres, le secrétaire général du département, s’est voulu rassurant quant à la disponibilité de l’autorité départemental à poursuivre son combat pour le respect strict des droits des enfants. « L’autorité préfectorale s’emploiera d’avantage à vous défendre de toutes ses forces tant que le seigneur lui accordera le petit souffle », a confié Abdoulaye Affo.

En fin, la séquence des jeux divers organisés au Ceg 1 de Natitingou a permis d’insister sur le droit aux divertissements et à l’épanouissement des enfants.

Il faut noter que la journée de l’enfant africain est célébrée le 16 juin de chaque année.



ABP/IM/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions