Les filles et fils de la commune d’Adja-Ouèrè célèbrent la 1ère édition de leurs retrouvailles sous le signe de l’unité

Société / Les filles et fils de la commune d’Adja-Ouèrè célèbrent la 1ère édition de leurs retrouvailles sous le signe de l’unité

14-01-2019 à 08:01:27

Adja-Ouèrè, 14 janv. 2019 (ABP) – Les filles et fils de la commune d’Adja-Ouèrè ont célébré ce dimanche, la première édition de leurs retrouvailles dénommé Odoun Ichokan, sous le signe de l’unité au stade omnisports de la localité en présence d’élus locaux, des cadres, des responsables des confessions religieuses, des sages, notables et têtes couronnées de la commune.

Selon le président du comité d’organisation, Moukaïla Akanni, cette célébration est l’aboutissement d’un long processus de concertation, de consultation et d’entretiens fructueux entre générations mais également entre associations et regroupements d’Adja-Ouèrè de l’intérieur et de la diaspora. « Le besoin de revisiter notre culture, nos arts en un mot notre tradition a trouvé un écho favorable au sein des regroupements dans lesquels nous militons. Le constat est claire, notre cité est menacée par la désunion, l’absence de fraternité dans son vrai sens et essence », a –t-il indiqué avant de rappeler que les filles et fils de la commune d’Adja-Ouèrè ont le devoir non seulement de se défendre mais également de transmettre aux générations futures, ce que les parents et grands parents leur ont légué.

Pour ce faire, insiste le président du comité d’organisation, il est impératif que nous fassions le point de cet héritage, que nous comprenions d’abord nous-même le sens de ces cultures et arts, et de discerner dans nos cultures, ce qui est pertinent et qui peut être adaptée à la vie moderne et au nouvel environnement.

Il appel à cet effet, les uns et les autres à un travail de restauration et de restructuration pour l’union, la fraternité et la réconciliation pour le développement réel de la commune d’Adja-Ouèrè.

Pour sa part, le maire de la commune d’Adja-Ouèrè, Abiboulaye Nonvidé est revenu sur la nécessité de taire les querelles personnelles et souhaité, qu’au-delà des réjouissances et retrouvailles, cette fête soit un creuset d’échanges pour le développement de la commune d’Adja-Ouèrè. « La solidarité et la consolidation de la fraternité doivent marquer toujours nos relations », a notifié l’autorité communale.

Le chargé de mission du préfet du département du Plateau, Barnabé Oladjèhou a salué l’initiative et émis le vœu de voir le comité d’organisation de cette manifestation organiser d’autres éditions afin de rallier véritablement toutes les filles et fils de cette localité autour de l’initiative pour l’atteinte des objectifs visés.

Aussi a-t-il exhorté les uns et les autres à apporter leur soutien au conseil communal et à tout mettre en œuvre pour la préservation du patrimoine culturel de la commune d’Adja-Ouèrè afin que le développement prôné soit au rendez-vous.

Invités pour la circonstance, Rachidatou Fatolou, actrice politique et native de la région, l’ancien maire de la commune d’Adja-Ouèrè Djiman Fachola et d'autres, ont appelé les filles et fils de la commune d’Adja-Ouèrè à pérenniser l’initiative pour sauver l’unité retrouvée autour de la célébration pour le développement de chacune des localités des six arrondissements que compte la commune.

L’animation culturelle et cultuelle de plusieurs groupes folkloriques suivis de diverses démonstrations, faut-il le rappeler, ont agrémenté cette célébration.



ABP/ID/TIE
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions