Les jeunes de Lalo en ordre de bataille pour l’autonomisation des adolescentes

Société / Les jeunes de Lalo en ordre de bataille pour l’autonomisation des adolescentes

11-10-2018 à 13:10:02

Lalo, 11 Oct. 2018 (ABP) – Le réseau WILDAF-Bénin a outillé mercredi après-midi à la salle de réunion de la maison du peuple de Lalo, les jeunes de la localité sur l’autonomisation des adolescentes pour une meilleure contribution au développement local dans la commune de Lalo pour réduire le phénomène du mariage des enfants mineurs.

C’est par une pièce théâtrale intitulée « une génération assassinée » de la compagnie de théâtre et de cinéma Agbanhoundo du Bénin qu’a démarré la sensibilisation des jeunes.

Dans ce sketch, les acteurs ont mis l’accent sur les violences basées sur le genre et plus particulièrement le mariage précoce, un fléau qui continue de sévir dans le Couffo en général et particulièrement dans la commune de Lalo où les petites filles sont enlevées de force.

Le réseau WILDAF-Bénin, conscient de la situation veut donc, à travers la sensibilisation, impliquer les jeunes de la commune afin qu’ils organisent de petites réunions dans les arrondissements, villages et hameaux pour parler à leurs parents de l’importance de l’autonomisation des adolescentes pour une meilleure contribution au développement local dans la commune de Lalo.

Présidant la séance, le secrétaire général de la mairie, Vincent Dayou a dit qu’il s’agit d’une grande préoccupation que l’adolescente doit savoir d’abord les modifications corporelles qui se développent en elle et savoir quel est son droit et comment elle doit se conduire dans la société pour briser certains liens qui continuent de freiner le développement des communautés.

A cet effet, dira-t-il, « il s’agit alors pour l’adolescente de savoir que dans cette vie elle doit pouvoir travailler pour se suffir, savoir qu’à l’école elle doit gravir tous les échelons possibles».

De plus ajoute-il, si elle est déscolarisée et qu’elle doit aller à un apprentissage alors qu’elle assume cet apprentissage jusqu’à la fin pour avoir son parchemin avant de s’engager dans un lien de mariage.

Pour Vincent Dayou, ceci contribuerait à briser le lien perpétuel de la pauvreté.

A cette occasion, la vice-présidente de WILDAF-Bénin, madame Marie-Claire Dégnon, a suggéré que les parents encadrent les enfants et assument leur responsabilité vis-à-vis de ces derniers afin qu’ils ne soient pas tentés de se laisser faire par les hommes de mauvaise foi.


ABP/CBA/CG
Revue de presse

L’énergie électrique en Afrique au menu des quotidiens

07-12-2018
Cotonou, 7 Déc. 2018 (ABP)- La tenue à Cotonou hier du sommet international du développement électrique en Afrique (Side-Africa) abordée par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.«...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions