Le projet Wave en guerre contre les maladies virales qui attaquent le manioc à Grand-Popo

Agriculture / Le projet Wave en guerre contre les maladies virales qui attaquent le manioc à Grand-Popo

19-07-2021 à 10:07:49

Grand-Popo, 19 juil.2021 (ABP) – Le représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Prof Aliou Saïdou, a présidé vendredi à  Grand-Popo, les travaux entrant dans le cadre de l’atelier de présentation du plan de riposte contre les virus qui attaquent le manioc au Bénin,à travers le projet West african virus épidemiology (WAVE) .

A entendre la coordonnatrice adjointe du projet Wave, Dr Martine Zandjanakou Tachin, ce projet est dans sa 2ème phase. Elle a donc saisi l'occasion du lancement de cette phase pour remercier tous les partenaires financiers dudit projet, qui participent au renforcement des capacités des producteurs ainsi que celles de tous les acteurs de la chaine manioc.

Faisant ressortir le bien-fondé du projet WAVE, le directeur pays Wave-Bénin, le Prof Corneille Ahanhanzo, a affirmé que '' c’est ce projet qui leur a permis d’élaborer un plan d’action sur les méthodes de lutte contre les phytopathogènes et les ravageurs des plantes à racines et tubercules ,afin de permettre aux producteurs d’atteindre leurs objectifs".

Pour le Prof Aliou Saïdou, avec la cherté des prix des articles et la rareté de certains produits sur le marché comme le gari, " la tenue de cet atelier est importante pour le développement de notre pays".  il a remercié tous les acteurs et particulièrement les producteurs qui sont au bout de la chaîne et qu’eux chercheurs accusent parfois de n'avoir pas adopté leur technologie. « Quand une technologie est performante, on n’a pas besoin de faire de tapage autour », a-t-il ajouté, précisant que cette technologie s’adapte d’elle-même. Il a mis un accent particulier sur les innovations qui ont été développées au cours de la première phase. « Cette 2ème phase sera une phase de consolidation et une phase d’ouverture vers les acteurs clés. Nous devons tout mettre en place pour gérer les ravageurs afin d’obtenir un bon rendement des cultures », a-t-il souligné.

D’éminents communicateurs à savoir docteurs Martine Zandjanakou Tachin, Jérôme Anani Hounguè et Serge Houédjissin ont entretenu les participants composés des producteurs, des environnementalistes, des chercheurs, sur plusieurs thèmes dont entre autres,les menaces sur la production du manioc en Afrique et les initiatives de prévention et d’élimination des maladies virales, prises par le programme WAVE; présentation des travaux de recherche de Wave Bénin dans la prévention et la lutte contre les maladies virales du manioc de 2013 à 2021 au Bénin.

Les participants ont aussi été informés qu’en dehors du département du Littoral, sur 180 champs évalués dans 72 communes des 11 autres départements du Bénin, 147 champs ont été attaqués par la mosaïque. Soit une incidence générale de 81,67%.

Au terme des travaux, les participants ont posé des questions d’éclaircissements qui ont permis de faire des recommandations à l’endroit des autorités.


ABP/NT /CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions