Les populations du Mono invitées à prendre des mesures préventives pour être à l’abri des dommages des feux de brousse tous azimuts

Environnement / Les populations du Mono invitées à prendre des mesures préventives pour être à l’abri des dommages des feux de brousse tous azimuts

24-11-2021 à 18:11:36

Lokossa, 24 Nov. 2021 (ABP)-  En prélude à la saison sèche qui s’annonce et la période d’harmattan qui pointe à l’horizon, moment où on assiste à une dessiccation au niveau de la végétation et à l’observance tous azimuts des feux de brousse, le capitaine des eaux et forêts et chef service promotion des ressources, reboisement et aménagement des forêts à l’inspection forestière Mono/Couffo, Comlan Simon Ahlinvi a, dans une interview accordée mercredi à l’ABP, rappelé aux populations les mesures préventives à prendre pour éviter les effets pervers des feux de brousse. 

Pour le capitaine des eaux et forêts, Comlan Simon Ahlinvi, la période que nous abordons maintenant est une période sensible pour les populations et pour leurs réalisations. En effet, a-t-il expliqué, « comme la saison sèche s’annonce et qu’en période d’harmattan on assiste à une dessiccation au niveau de la végétation et pour prévenir les biens, il y a des mesures préventives qu’il faut mettre en place pour ne pas être surpris par les effets pervers  des feux ».

Selon lui, il y a une période qui est définie et chaque année les autorités à divers niveaux prennent des dispositions pour que les populations prennent aussi leurs précautions pour que ces feux ne leur causent pas des dommages. Ainsi, chaque année, indique-t-il, « il y a un arrêté qui est pris pour définir les périodes d’allumage des feux précoces qui permettent en réalité de définir des bandes de protection au niveau des réalisations des populations » pour que entre temps, souligne-t-il, « si les feux doivent arriver qu’ils ne puissent pas enjamber ces zones pour atteindre les réalisations ». En termes de réalisations, précise-t-il, « il y a des pare-feux ou des bandes de terre qu’on dégage au maximum de six mètres de large pour qu’autour des réalisations que ça soit des plantations, des habitations ou tout ce qui peut être source d’attaque de feu ne soit pas atteint ».

L’allumage des feux précoces qui permettent en réalité de débrayer une partie de la masse sèche avant que les feux tardifs n’arrivent, a-t-il expliqué, « varie d’une zone géographique à une autre ». Dans le Mono comme dans le Couffo, a-t-il poursuivi, « les périodes d’allumage des feux précoces ne seront pas identique mais elles peuvent se situer dans une marge de fourchette identique et les extrémités seront différenciées » avant d’ajouter que ce sont  les conditions climatiques qui déterminent les périodes favorables à ces allumages de feu.

Ainsi, dans le département du Mono, selon l’arrêté année 2021/n°198/ MCVDD du 25 octobre 2021 pris par le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, la période d’allumage des feux précoces va du 15 novembre 2021 au 15 janvier 2022. Pendant cette période, fait-il savoir, « les populations peuvent dans la matinée entre 08 heures et 09 heures et l’après-midi à partir de 16 heures allumer les feux précoces pour permettre de dégager les espaces qui peuvent protéger les réalisations et éviter les incendies de grande importance ». Passé ce délai, les feux de végétation à observer seront qualifiés de feux tardifs puisque, souligne-t-il, «  la masse sèche serait déjà une dessiccation avancée et lorsqu’elle sera en contact avec le feu, ça va se propager à une grande allure ». Les chasseurs de petits rats habitués à mettre feu aux végétations à n’importe quelle période sont donc appelés à se ressaisir afin de ne pas tomber sous le coup de la loi.           

A noter que les dispositions pour le lancement à l’échelle départementale de l’allumage des feux précoces  sont entrain d’être prises par l’inspection forestière qui a déjà saisi l’autorité préfectorale à cet effet.



ABP/CBA/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions