Le ministre du commerce Serge Ahissou s’imprègne des difficultés des structures sous tutelle dans l’Atacora

Commerce / Le ministre du commerce Serge Ahissou s’imprègne des difficultés des structures sous tutelle dans l’Atacora

06-04-2018 à 18:04:45

Natitingou, 06 Avr. (ABP)- Dans le cadre d'une tournée nationale entreprise dans les directions départementales sous tutelle, le ministre de l’industrie et du commerce, Serges Ahissou accompagné des membres de son cabinet et du secrétaire général de la préfecture de Natitingou, Abdoulaye Affo, a effectué jeudi, une descente à la direction départementale de l’industrie et du commerce de l’Atacora et de la Donga sise à Natitingou pour non seulement toucher du doigt le travail abattu mais aussi et surtout, s’imprégner des  difficultés du personnel de ladite direction.

Cette descente qui s’inscrit dans la dynamique d’une gestion participative pour une meilleure mise en œuvre du sous-secteur industrie et commerce du programme d’actions du gouvernement, a permis au directeur départemental de l’industrie et du commerce de l’Atacora et de la Donga, de souligner à l’autorité ministérielle l’état embryonnaire de l’initiative privée en matière d’industrie dans les deux départements.

« Sur le plan du suivi de l’évolution du tissu industriel, le constat révèle l’abandon de cinq unités industrielles mises en place sur initiative publique », a fait savoir à son ministre de tutelle, Jacques Sambéni.

Il s’agit de la rizerie de Kantaborifa de la société nationale des fruits et légumes de Ouroubrouga, des usines de décorticage d’arachides de Kantchakoutamou, de séchage des fruits de Yimporima et de transformation de mangues de Tigninti dans la commune de Natitingou.

Évoquant les difficultés qui sont les leurs dans l’exécution de leurs activités régaliennes, le directeur départemental a évoqué l’indisponibilité du réseau internet et de l’interphone depuis décembre 2017, l’insuffisance et la vétusté du matériel informatique et des mobiliers de bureau.

Jacques Sambéni n’a pas manqué de souligner le délai trop long dans la délivrance des autorisations d’installation industrielle, la caducité des textes régissant la commercialisation des produits tropicaux et l’inexistence des décrets et arrêtés d’application des lois portant protection du consommateur et organisant la concurrence en République du Bénin.

Le ministre Serge Ahissou a dit sa volonté et l’engagement du gouvernement et de son chef à résoudre progressivement les problèmes de ces structures sous tutelle. 

« Retenez que vous avez un ministre de terrain qui sera toujours disposé à vous écouter et à travailler avec vous dans une synergie d’actions », a confié l’autorité ministérielle tout en les exhortant au travail bienfait et au respect de la hiérarchie.


ABP/IM/DKJ
Revue de presse

La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux

21-10-2019
Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions