Saisie de 44 tonnes d’amandes de Karité à Partago dans la commune de Djougou

Commerce / Saisie de 44 tonnes d’amandes de Karité à Partago dans la commune de Djougou

03-09-2018 à 13:09:53

Partago (Djougou), 02 Sept. 2018 (ABP)-Deux camions dont l’un transportant 39 tonnes d’amandes de Karité et l’autre 5 tonnes, en direction de Cotonou, ont été arraisonnés, jeudi à Partago dans la commune de Djougou par les responsables de la direction départementale du Commerce et de l’Industrie de l’Atacora - Donga, avec l’appui des éléments de la police républicaine de la localité.

« Le premier camion était chargé de 39 tonnes évalué à 3 millions 900 000 francs Cfa et le second de 5 tonnes estimé à 540 000, si on s’en tient au prix de 100 francs Cfa qu’ils prétendent avoir acheté le kilogramme », a expliqué le directeur départemental du commerce et de l’Iindustrie de l’Atacora - Donga dans une interview accordée à l’ABP, avant de confier que le produit a été arraisonné pour achat précoce.

« Quand on achète avant la période prévue pour la campagne, comme c’est d’ailleurs le cas ici, l’infraction que nous appliquons est la désorganisation du marché », a souligné Jacques Sambiéni.

Cette infraction, précise-t-il, conduit à rendre le produire de mauvaise qualité, parce que, soutient le directeur, les amandes ne sont pas encore sèches. « Lorsque le produit sera sur le plan international il pourrait être disqualifié et nous voulons protéger le label du Bénin », a martelé Jacques Sambiéni. En plus, poursuit-il, la campagne n’est pas encore ouverte et on ne connait pas le prix fixé. « C’est le jour du lancement qu’on dit officiellement le prix auquel le kilogramme sera acheté » dira le directeur.

A l’en croire une procédure de sanction sera enclenchée le plus vite à l’encontre de ceux qui ont ces produits.

Il a rappelé à la conscience des acheteurs que pour les produits tropicaux, le Conseil des ministres prend,chaque année, un décret pour fixer les dates de l’ouverture et de fermeture de la campagne. Avant l'ouverture de la campagne, martèle-t-il, il est interdit toute opération d’achat des produits tropicaux.

D’où son appel à tous les acteurs à éviter des achats précoces et surtout à se conformer aux textes de la République en la matière.



ABP/IM/CG
Revue de presse

La politique au menu des quotidiens reçus, ce jour, à la rédaction de l'ABP

22-02-2019
Cotonou, 22 févr. 2019 (ABP)- La sortie médiatique des forces de l’opposition face à la décision prise par les organes chargés de l’organisation des élections annonçant leur exclusion des prochaines...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions