Une caravane suivie d’un plaidoyer pour l’égalité des filles et la lutte contre les grossesses précoces dans l’Atacora

Genre / Une caravane suivie d’un plaidoyer pour l’égalité des filles et la lutte contre les grossesses précoces dans l’Atacora

26-10-2019 à 07:10:05


Natitingou, 26 Oct. (ABP) - Les filles de l’Atacora, au détour d’une campagne de plaidoyer pour l’égalité des filles et la lutte contre les grossesses précoces dans l’Atacora portée par la préfecture de Natitingou et la direction départementale des affaires sociales avec l’appui financier de Plan International Bénin, ont marché vendredi pour une fois encore interpeller les autorités politiques, administratives, religieuses, traditionnelles et autres leaders du département sur la promotion et le respect de leurs droits.

Partis du Ciné Obéssi, les filles, habillées de T-shirts sur lesquels est inscrit le message « Une fille, une vie, un avenir », ont longé la voie inter-état traversant la ville de Natitingou pour chuter à la préfecture où elles ont plaidé en faveur de l’égalité du genre et l’éradication des grossesses précoces dans l’Atacora.

Dans son message, la porte-parole des filles, a indiqué le caractère profondément préoccupant de la situation de la fille de l’Atacora. Combien de filles des hameaux et villages de notre département, s’est-interrogée Ashanti Shafeekath, ont la chance d’aller à l’école, de savoir lire et écrire et de prétendre connaître leurs droits pour les défendre. « La lutter pour la promotion des droits des filles n’est pas un discours creux », soutient-elle. Ashanti Shafeekath a marqué la ferme détermination des enfants de l’Atacora à lutter la main dans la main pour une société juste et équitable dans laquelle les filles et les garçons font fièrement face aux défis de leur génération.

Le directeur de l’unité nord de Plan International Bénin, a confié que ce plaidoyer des filles s’inscrit dans la dynamique de la campagne « Aux fille l’égalité ». En soulignant la régression des grossesses en milieu scolaire et l’urgence de travailler pour le maintien des filles à école, Paul Sabi Boum a rassuré de la poursuite de l’initiative zéro grossesse en milieu scolaire et de la mis en œuvre cette année par plan Bénin de plus de trois autres projets dont un pour appuyer l’enseignement secondaire à travers les 141 collèges des départements de l’Atacora et de la Donga.

Le maire de la commune de Natitingou Eric Pontikamou a réaffirmé la disponibilité et surtout l’engagement de son conseil communal pour la promotion et le respect des droits des enfants et des filles surtout.
Au-delà des caravanes, estime le secrétaire général de l’Atacora, la situation des filles mérite une assise pour des réflexions profondes en vue d’une prise de conscience collective. Abdoulaye Affo a promis transmettre le plaidoyer au préfet Lydie Déré Chabi Nah. qui, soutient-il, s’investie déjà dans cette lutte.


ABP/IM/MS
Revue de presse

L’insécurité de retour dans les villes et campagnes du Bénin

20-01-2020
Cotonou, 20 Janv. (ABP) - La sécurité des personnes et des biens, la politique et l’éducation ont été au menu des livraisons des canards parus ce lundi et reçus à l’Agence Bénin presse...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions