La 2ème édition du 1er août dans la Donga célébrée avec faste

Spéciale Indépendance 2018 / La 2ème édition du 1er août dans la Donga célébrée avec faste

02-08-2018 à 17:08:11

Djougou, 02 août 2018 (ABP)-Le tout premier préfet du département de la Donga, Eliassou Biao Aïnnin a conduit, ce mercredi, à Djougou pour la seconde fois consécutive, les festivités marquant la 58ème édition de l’anniversaire de l’indépendance du Bénin en présence de plusieurs autorités politico-administratives, des sages, notables et des invités venus de plusieurs horizons.

Selon le préfet Aïnin, le département de la Donga, nouvellement créé connait un retard par rapport aux anciens départements. Ce retard, explique-t-il, demande un surcroît d’efforts à fournir pour donner satisfaction aux exigences des populations.

Dans cet ordre d’idées, soutient le préfet, les actions menées sont variées et diverses. Elles concernent l’installation et le fonctionnement de l’administration préfectorale à travers la création des différents services. Ainsi, souligne-t-il, les activités menées par la préfecture de Djougou sont, entre autres, la gestion et l’assistance-conseil aux communes, la délivrance des cartes d’identités au profit des populations, la coordination des services déconcentrés de l’Etat, la sécurité des personnes et des biens ainsi que la gestion des conflits.

Depuis le 21 mars 2017 à ce jour, rappelle le représentant de l’Etat dans la Donga, 12.028 cartes d’identité nationale ont été éditées au profit des populations. De même, dans le cadre des formalités de création et d’enregistrement des ONG et associations, 80 dossiers ont été enregistrés.

En ce qui concerne la tutelle sur les communes, des efforts de réduction des délais d’approbation des actes ont été faits en plus d’une assistance-conseil permanente, a-t-il souligné.

De 2016 à nos jours, dira le préfet Aïnin, deux tournées statutaires lui ont permis de prendre connaissance des difficultés de ses populations et d’envisager des approches de solutions.

Avec l’appui de la préfecture, apprend-t-on, l’année 2017 a été celle de l’élaboration des Plans de développement 3ème génération des quatre communes (PDC3) du département de la Donga. Aussi, faut-il noter, selon l’autorité préfectorale, des problèmes de fonctionnement liés aux tensions observées au sein des conseils communaux. A l’en croire, ces problèmes ont conduit à la destitution des maires de Ouaké (ndlr Alimiyaho Titchalé Alassane) et de Djougou (ndlr Alassane Zoumarou).

Par ailleurs, la coordination des services déconcentrés de l’Etat a été également menée malgré les difficultés relatives au cumul de deux départements par la plupart des directeurs départementaux, a martelé M. Biao avant d’ajouter que ces difficultés n’ont quand même pas empêché de tenir les réunions mensuelles de la conférence administrative départementale (CAD) de manière régulière.

Parlant de la déconcentration et de la décentralisation effective des structures de l’Etat, Eliassou Biao Aïnnin a également souligné que dans le cadre des démarches de construction du siège de la préfecture, les diligences nécessaires ont été entreprises pour prendre les dispositions de concert avec la mairie de Djougou. Sur ce, révèle-t-il, la mairie de Djougou a mis à la disposition de l’Etat un domaine de 36 hectares destiné non seulement à la construction des bureaux de la préfecture et des résidences du personnel de commandement, mais également pour abriter la cité administrative de Djougou où se retrouveront la plupart des services déconcentrés de l’Etat.

Le préfet a aussi rappelé l’insécurité qui régnait au début de l’année 2016. «

Très vite, le gouvernement a pris des mesures pour lutter contre ce fléau social. Nous nous sommes employés avec les responsables des différentes unités de la gendarmerie et de la police d’alors, aujourd’hui police républicaine, à mettre en application ces mesures dans le département », a-t-il notifié avant de marteler qu’avec la sécurisation des axes routiers par des patrouilles pédestres et motorisées, la criminalité a été maîtrisée.

Faisant allusion aux violences interreligieuses survenues le 13 juillet 2018 à Pénéssoulou et les affrontements entre éleveurs et agriculteurs à Onklou, sans occulter les querelles consécutives aux matchs de football entrant dans le cadre de la coupe de l’indépendance dans la ville de Djougou, le préfet a exhorté les populations à la culture de la paix et à la tolérance.

Parlant des actions du gouvernement dans la mise en œuvre du PAG, il a rappelé que la Donga bénéficie de la construction de la route Djougou-Savalou-Dassa dont les travaux sont à plus de 13% d’exécution physique. Le bitumage de la route Djougou-Péhunco-Banikoara dont les travaux débuteront incessamment, la pose de la fibre optique, la mise

en œuvre du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH), la construction d’un stade départemental à Djougou etc. sont, entre autres, d’autres actions du gouvernement de Patrice Talon au profit du département de la Donga.

De surcroit, Eliassou Aïnin a souligné à l’endroit de ses administrés que la Donga a tenu au plan national, tout comme l’année dernière, la lanterne rouge au CEP 2018 avec 47,65% de taux de réussite sans compter les 1.213 cas de candidats absents à cet examen. Cette situation, dira-t-il, interpelle les parents d’élèves, les acteurs de l’éducation dans le département et les autorités à divers niveaux. Sur ce, il a invité tout ce monde à s’investir davantage pour de meilleurs résultats les années à venir.

Il a aussi témoigné sa gratitude au chef de l’Etat, Patrice Talon, aux membres de son gouvernement sans oublier aussi les partenaires techniques et financiers qui s’investissent pour le développement du département de la Donga.


ABP/BYS/JFH

Coupable de viol Innocent Palou condamné à 03 ans d’emprisonnement ferme

21-05-2019

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
Cotonou, 20 Mai 2019 (ABP)-Le tribunal de 1ère instance de Cotonou, a condamné ce lundi...
Revue de presse

Message à la Nation après les législatives du Président Talon.

21-05-2019
Cotonou, 21 Mai 2019 (ABP)-L’actualité Nationale et l’économie sont entre autres les principaux sujets abordés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce Mardi.«Message à la...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions