Les producteurs d’huile de palme plaident pour une plus grande valorisation de la production locale

ACMA2 / Les producteurs d’huile de palme plaident pour une plus grande valorisation de la production locale

08-02-2019 à 17:02:23

Porto-Novo, 08 Fév.2019 (ABP) – L’atelier bilan de la campagne 2018 du warrantage de l’huile de palme, organisé au profit des acteurs de la filière, ce jeudi à Porto-Novo par le programme approche communale pour le marché agricole phase 2, (ACMA2) a pris fin avec plusieurs recommandations, notamment la protection et la valorisation de la production locale.

Au terme des assises de Porto-Novo et de l’analyse de la campagne 2018, les participants ont retenu que, pour un bon déroulement de la campagne 2019, il apparait impérieux de réduire les charges liées aux opérations de warrantage, de veiller à la bonne qualité de l’huile de palme mise en marché, d’éviter la spéculation et la recherche de trop grands profits et la réduction de l’offre étrangère de d’huile de palme sur le marché Béninois.

Les acteurs de la filière huile de palme, réunis au cours de cet atelier, n’ont pas manqué d’exprimer leur inquiétude par rapport au transit et à la prise d’assaut du marché national par des huiles de palmes étrangères venues notamment du Ghana et de la Côte d’Ivoire. Ces huiles s’indignent t-ils, loin d’être de bonne qualité, viennent ternir la réputation de celles du Bénin, sur le marché commun Nigérian.

L’ouverture des frontières Béninoises aux huiles de palmes importées provoque selon les participants, un baisse drastique du prix sur le marché et entraine la mévente au niveau des acteurs agricoles béninois. "Nous espérons que cette fois-ci le marché Béninois ne sera pas inondé par l’huile venue de la Côte-d’Ivoire et du Ghana", ont-ils ardemment soutenus.

Pour la campagne 2018 dans les départements de l’Ouémé, du Plateau et du Zou, le warrantage de l’huile de palme, ont souligné les organisateurs, a mobilisé 588 acteurs agricoles dont 249 femmes et 101 jeunes issues de 09 pôles d’entreprises agricoles (PEA) d’huile de palme. Aussi, précise-t-on, 902 tonnes de produits ont été stockés grâce à l’octroi d’un crédit total de 270.362.000 f Cfa pour une recette totale de 451.703.696 Fcfa. "Grace au warrantage nous avons compris qu’en travaillant ensemble nous pouvons être plus efficace. Le warrantage est un très bon mécanisme que le programme ACMA nous a montré", a conclu Idrissou Ladjohounlou, président de l’union communale des producteurs d’huile de palme de Sakété.


ABP/MS/CG

Changements climatiques : Plaidoyer pour un véritable engagement

22-03-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 21 mars 2019 (ABP)- Depuis le début du XXème, les scientifiques ont observé...
Revue de presse

La politique et la gouvernance fortement abordés par les parutions de ce jour

19-04-2019
Cotonou, 19 Avril 2019 (ABP)-La politique et la gouvernance sont entre autres les principaux sujets qui ont suscité divers commentaires dans les colonnes des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.La situation...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions