Vers le renouvellement de l’accord de siège de l’IFDC partenaire financier du programme ACMA2

ACMA2 / Vers le renouvellement de l’accord de siège de l’IFDC partenaire financier du programme ACMA2

12-08-2019 à 15:08:52

Avrankou, 12 août (ABP) – Une délégation du comité interministériel chargé de suivi des accords de siège, conduite par son président, Bienvenu Houngbédji assistée des responsables du programme ACMA2, a visité ce mercredi, les infrastructures construites par le programme approche communale pour le marché agricole (ACMA) au profit des acteurs agricoles dans le département de l’Ouémé, en vue du renouvellement de l’accord de siège du centre international pour le développement de l'engrais (IFDC), un partenaire technique et financier du programme ACM2.

Sous la conduite des responsables du programme ACMA2 et de l’IFDC, la délégation du comité interministériel chargé de suivi des accords de siège qui a visité l’unité de fumage de poisson de Gbagla-Ganfan et le magasin de stockage d’huile de palme dans la commune d’Avrankou, a échangé avec les acteurs agricoles à chacune des étapes, pour s’imprégner d’une part des dispositifs mis en place par le programme ACMA2 pour leur permettre de mener à bien leurs activités et d’autres part, évaluer l’impact des actions de l’IFDC sur les populations et le développement de chacune des localités bénéficiaires.

Selon le chef de la délégation, Bienvenu Houngbédji, l’initiative vient de l’IFDC qui a formulé une demande de renouvellement d’accord de siège. A l’en croire, cette visite de terrain consiste à rencontrer les populations bénéficiaires des activités de l’organisation, apprécier ses activités, voir leurs difficultés et suggérer ces dernières aux autorités pour le renouvellement de l’accord de siège de l’IFDC.

 « C’est le principe. L’ONG demande à renouveler son accord. Après avoir vérifié les dossiers qui sont présentés par l’ONG, on lui donne notre accord de principe pour pouvoir visiter les activités et apprécier l’impact que l’ONG a sur la population, le développement et son encrage avec le programme d’action du gouvernement pour le renouvellement ou no de l’accord » a expliqué le chef de la délégation Bienvenu Houngbédji.

A chacune des étapes, le représentant du service des impôts, de la douane, du ministère de l’intérieur, de la justice et autres membres de la délégation s’imprègnent, à travers diverses questions, du fonctionnement et de la collaboration des acteurs agricoles à la base avec le programme ACMA2 notamment son partenaire l’IFDC à travers les infrastructures construites. Aussi, ont-ils exhorté les bénéficiaires à la préservation des acquis et surtout à la pérennisation de leurs activités respectives pour l’atteinte des objectifs fixés.

Les acteurs rencontrés n’ont pas manqué de porter aux membres du comité les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs activités. Celles-ci sont relatives à la mévente et la baisse du prix des produits agricoles sur le marché, les tracasseries routières et autres. Ils ont souhaité un appui du gouvernement dans les filières appuyées par le programme ACMA2.

Cette visite, faut-il le rappeler, s’est poursuivie dans les autres localités du pays où intervient le programme ACMA2.


.


ABP/ ID/MS
Revue de presse

La mise en œuvre des recommandations issues du dialogue politique national préoccupe le gouvernement

17-10-2019
Cotonou, 17 Oct. 2019 (ABP)-La politique, le développement, la sécurité et autres sujets d’actualités ont fait la une des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.« Mise en œuvre...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions