UNESCO appuie à Agoué un projet d’autonomisation des personnes handicapées au Bénin

Développement / UNESCO appuie à Agoué un projet d’autonomisation des personnes handicapées au Bénin

23-12-2018 à 14:12:22

Agoué (Grand-Popo), 23 déc 2018 (ABP) – L’ONG Camp des volontaires pour le développement (CAVODE) en partenariat avec l’UNESCO a animé samedi dans la salle de réunion de l’arrondissement d’Agoué, commune de Grand-Popo, une conférence publique sur le thème "culture du pardon : gage de paix pour un développement durable". C’était au cours du lancement officiel du "projet d’appui à l’autonomisation des personnes handicapées au Bénin".

Le représentant du maire d’Agoué, Edmond Chatigre, a, dans son allocution, dit que la paix demeure la fondation de tout développement. À cet effet, il a invité les uns et les autres à cultiver l’amour du prochain pour que la paix règne dans le pays. Il a précisé que cette conférence vient à point nommé parce que le Bénin est à quelques mois des élections législatives. C’est pourquoi dira-t-il, cette rencontre pourra amener les filles et fils de cette commune à éviter les comportements à risque durant la période électorale. « Le conseil communal de Grand-Popo jouera également sa partition à accompagner l’ONG CAVODE dans ses actions dans le cadre de l’autonomisation des personnes handicapées au Bénin », a-t-il ajouté.

Le président de L’ONG CAVODE, Émile Kpoto, a remercié l’UNESCO pour son appui technique et financier parce que, selon lui, ce projet d’appui à l’autonomisation des personnes handicapées au Bénin va permettre aux bénéficiaires de suivre des formations en informatique, d’acquérir des techniques en transformation des produits agricoles telles que la transformation de la tomate et du piment en purée. La fabrication de bougie sera également au rendez-vous au cours de cette formation. Le président de l’ONG CAVODE a saisi l’occasion pour inviter les populations d’Agoué à cultiver le pardon entre les familles et les communautés. Il a fini ses propos en invitant les parents à jouer leur rôle de veille dans l’éducation des enfants.

La secrétaire générale de la commission béninoise pour l’UNESCO, Mme Adélaïde Fassinou Allagbada, a dit qu’aucun pays ne peut se développer sans la paix. Pour ce faire, elle a invité tout le public à être tolérant envers son prochain, cultiver la paix, l’amour et la convivialité entre les différentes couches.

« Quand il y a la guerre, il n’y a pas du développement. L’UNESCO est une institution qui se bat énormément dans le monde pour la paix à travers ses domaines de compétence qui sont l’éducation, les sciences, la culture, l’environnement, économie numérique », a-t-elle poursuivi avant de demander aux ONG de ne pas hésiter à soumettre des projets dans les domaines d’intervention de cette institution.

Au cours de cette rencontre d’Agoué, Pascal Dégbey, a animé une conférence sur le thème "culture du pardon : gage de paix pour un développement durable".



ABP/NT/TIE

Changements climatiques : Plaidoyer pour un véritable engagement

22-03-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 21 mars 2019 (ABP)- Depuis le début du XXème, les scientifiques ont observé...
Revue de presse

La politique et la gouvernance fortement abordés par les parutions de ce jour

19-04-2019
Cotonou, 19 Avril 2019 (ABP)-La politique et la gouvernance sont entre autres les principaux sujets qui ont suscité divers commentaires dans les colonnes des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.La situation...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions