Dokpo Codjo condamné à 07 ans de réclusion, pour coups mortels

Dokpo Codjo condamné à 07 ans de réclusion, pour coups mortels

Par: Isidore ATINDEYETIN
23-06-2018

Abomey, 22 Juin 2018 (ABP) - La cour d’Assise  d’Abomey a connu  jeudi, à son 27ème dossier inscrit au rôle provisoire de la 1ère session, la comparution du sieur Dokpo Codjo, cultivateur âgé de 39 ans, accusé de coups mortels sur Sodja Aladji, lors d’une  revendication de propriété de terre à Dèkandji dans la commune de Dogbo.

Le récit des faits renseigne que suite à un litige domanial qui opposait les nommés Sodja Aladji et Dokpo Codjo, tous deux, domiciliés à Dèkandji  dans la commune de Dogbo, M. Dokpo Codjo, a entrepris le samedi 24 mars 2012 de détruire  les aménagements immobiliers ainsi que les plants que son oncle Sodja Aladji a mis sur le  domaine.

A l’œuvre, il fut interpelé en vain dans sa furie, par son oncle et un fils de celui-ci. C’est au moment où ceux-ci, apaisés par les cohabitants faisaient un repli vers leur case que Dokpo Codjo a surpris Sodja Aladji, en lui assénant un coup à la tête à l’aide d’une manche de houe en bois qu’il tenait entre ses mains.

Sodja Aladji s’était écroulé et s’était évanoui sur le champ.

Evacué d’urgence à l’hôpital, il rendit l’âme quelques jours plus tard, soit le 28 mars 2012.

Interpelé et inculpé ce jour de coups mortels, Dokpo Codjo, a, dans un premier temps, nié les faits, avant de les reconnaitre, suite à la présentation faite par la cour, des pièces de conviction annexées au dossier.

Il a expliqué avoir porté un coup sur la tête de la victime Sodja Aladji, a l’aide d’une manche de houe en bois lors d’une  revendication de propriété de terre.

Il a déclaré je cite, «je reconnais  avoir porté un coup sur la tête de mon oncle Sodja Aladji, mais je ne peux pas indiquer réellement  la partie », « j’ai déterré surplace le bois qui a servi à le frapper », a mentionné l’accusé.

Dans ses réquisitions, le ministère public  a fait savoir que dans la vie, il faut savoir raison gardée et que  la patience est un chemin d’or. L’accusé a porté un coup violent  sur la nuque de la victime et son crâne a eu des lésions, a-t-il indiqué, selon le certificat médical établi.

L’avocat général a retenu 07 ans de travaux forcés contre l’accusé, après une analyse juridique de l’affaire, en se basant sur des articles du code pénal, dont l’article 309 alinéa 4 du code pénal.

Le conseil de l’accusé, Me Théodore Zinflou, dans sa plaidoirie, a demandé la clémence de la cour, exhortant à un court séjour de son client en détention depuis le 28 mars 2012.

Rendant sa décision, la cour a déclaré l’accusé Dokpo Codjo, coupable de coups mortels, au regard des articles 36, 46, 47 et 309 du code pénal, le condamnant à 07 ans de réclusion.

La cour est composée de son président, Antoine Houézé, des assesseurs Démon Alou-Bani et Joslyn Gbaguidi. Mr Pierre Dassoundo Ahiffon a représenté le ministère public et Me Etienne Ahonahin a tenu la plume.


Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions