Kossi Codjo Alofa premier accusé auditionné, ne reconnaît pas les faits de l’assassinat de Urbain Pierre Dangnivo

Kossi Codjo Alofa premier accusé auditionné, ne reconnaît pas les faits de l’assassinat de Urbain Pierre Dangnivo

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
23-08-2018

Cotonou, 22 Août 2018. (ABP)- La Cour d’Assises de Cotonou a évolué ce mercredi dans le procès des accusés Kossi  Codjo Alofa et Donatien Amoussou  avec l’audition  de Kossi  Codjo Alofa qui  n’a pas reconnu les faits mis à sa charge. Ce dossier est le trente-deuxième inscrit au rôle provisoire complété de la  session supplémentaire de la Cour d’Assises de l’année 2018. Pour Rappel, Kossi Codjo Alofa et Donatien Amoussou sont poursuivis pour assassinat et complicité d’assassinat commis sur la personne de Mr Urbain Pierre Dangnivo en 2010.

A la reprise de l’audience  ce mercredi matin, les avocats après la lecture de la liste des témoins et celle de la partie civile, ont demandé unanimement que les témoins cités dans l’affaire soient effectivement présents et ce après avoir constaté une absence trop remarquable à l’issue de l’appel de leurs noms fait par le greffier Christophe Chéou. Une demande qui a permis l’arrivé entre autres du témoin Laurent Mètognon grâce aux diligences du Procureur général, Emmanuel Opita.

 A noter que Laurent Mètognon, sera écouté dans ce dossier en tant que sachant et non témoin selon l’arbitrage du président Hubert Arsène Dadjo. Cet arbitrage est intervenu pour mettre fin à la qualité de Laurent Mètognon que se sont discutée le ministère public et les avocats des accusés dont Me Théodore Zinflou.

Après un certain nombre de préalables réglés, la Cour est passée à l’interrogatoire de l’accusé Kossi Codjo Alofa sur les faits d’assassinat et de complicité d’assassinat qui sont mis à sa charge.

Il est à retenir que Kossi Codjo Alofa a déclaré à la Cour qu’il ne reconnaît pas lesdits faits pour lesquels il est poursuivi.  Ce revirement a étonné la Cour qui a demandé à l’accusé de s’expliquer. C’est alors que  Kossi Codjo Alofa a déclaré et soutenu que c’est un scénario monté par des commanditaires  dont Mr Ousmane Alédji et Lucien Dégbo. Il était question de se déclarer coupable de l’assassinat de Urbain Pierre Dangnivo  pour une somme  d’environ vingt-cinq millions de francs CFA promise par les commanditaires. L’accusé à la barre a ajouté avoir des soutiens en numéraires et des vivres des commanditaires. Il a aussi ajouté que Sévérin Massegbo lui avait donné le numéro 97 59 17 58 de Mr Lucien Dégbo, ce qui lui permettait d’échanger avec ce dernier par téléphone.  Mais en progressant dans le temps il dit avoir fini par perdre espoir de leur soutien de le libérer et de celui d’une bonne fin de l’épisode. Raison pour laquelle, il a demandé une audience et a déclaré  au juge qu’en vérité, il n’est pas du tout le coupable de l’assassinat de Dangnivo  Pierre  Urbain. L’épineuse histoire de son évasion de la Prison civile de Akpro- Misrété a été intégralement racontée à la Cour par l’accusé Kossi Codjo Alofa. 

Quand à la question de savoir si son coaccusé Donatien Amoussou est impliqué dans l’assassinat de ladite victime, il a répondu non également.

L’accusé Kossi Codjo Alofa, a pris soin de dire à la Cour qu’il était déjà arrêté par les éléments de la gendarmerie d’Abomey-Calavi pour une affaire de vol de moto d’une dame qu’il a commis avec un acolyte bien avant l’affaire Pierre  Urbain Dangnivo .

Me Théodore a demandé après l’audition de Kossi Codjo Alofa à la Cour que acte lui soit pris pour plusieurs déclarations de  l’accusé Kossi Codjo Alofa qu’il a dicté à Me Christophe Chéou après accord de la Cour. Après cela, la Cour a suspendu l’audience qui sera reprise demain vendredi à 09 heures.

La composition de la Cour présentée à l’ouverture du procès n’a pas du tout changé. Toutefois, rappelons que le président de la Cour est Mr Hubert Arsène Dadjo et que Mr Emmanuel Opita représente toujours  le ministère public.

ABP/JMN/CG  


Les artistes-musiciens de Djougou plaident pour la valorisation de leurs œuvres

12-11-2018

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 09 Nov. 2018 (ABP)-Les artistes musiciens de la commune de Djougou, au cours de la campagne...
Revue de presse

Affaire fraude douanière, violence et voies de fait : six ans de prison pour Atao Mohamed Hinnouho

07-11-2018
Cotonou, 07 Nov. 2018(ABP)- les grandes décisions du conseil des ministres de ce mardi et le dossier Atao Mohamed Hinnouho, ont été abordés dans les colonnes des journaux parvenus à la rédaction de l’ABP...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions