Poursuivi pour assassinat, Garba Oumarou condamné par contumace à 20 ans de travaux forcés

Poursuivi pour assassinat, Garba Oumarou condamné par contumace à 20 ans de travaux forcés

Par: Isidore ATINDEYETIN
05-06-2018

Abomey, 05 Juin 2018 (ABP) – La cour d’Assises d’Abomey a condamné lundi par contumace, à 20 ans de travaux forcés, le nommé Garba Oumarou, un bouvier, inculpé d’assassinat, au  15ème dossier inscrit au rôle provisoire de la première session de la Cour.

Selon le résumé des faits, courant octobre 2006, à Monka dans la commune de Savè, Garba Oumarou, un bouvier alors âgé de 29 ans environ, a froidement abattu le nommé Mama Manou à coups de machette, après lui avoir tendu un guet-apens dans la brousse. Aussitôt après son forfait, Garba Oumarou prit la clé des champs, abandonnant sa victime qui a été retrouvé gisant dans un bain de sang.

Il ne reviendra dans le village qu’environ cinq mois plus  tard. Alertée par la population, la  police procéda à son arrestation.

Interpellé et inculpé d’assassinat, il a reconnu les faits, expliquant avoir agir à la demande de son patron, le nommé Oumorou Kouenoudo qui lui aurait promis en contrepartie deux bœufs ainsi qu’une somme de dix mille (10.000) F CFA.

Le casier judiciaire de l’accusé ne porte mention d’aucune condamnation.

L’enquête de moralité faite sur lui n’a pu relever aucun renseignement pertinent sur sa personnalité et, selon les conclusions de l’expert psychologue, il n’était pas en état de démence au moment des faits.

A l’analyse juridique du dossier, après avoir cité des articles qui ont prévus et punissent les faits d’assassinat, l’avocat général a demandé à la cour de requérir 10 ans de travaux forcés, contre Garba Oumarou, qui entre temps a bénéficié d’une mise en liberté provisoire pour rester introuvable.

Dans son arrêt de décision, la cour a requis 20 ans de travaux forcés contre Garba Oumarou, accusé de crime d’assassinat, en l’absence des membres de la victime et la partie civile non représentés.

La cour est composée de son président, Henri Fadonougbo, des assesseurs Bienvenu Sohou et Martial Gbaguidii. Mr Guillaume Lally Dossa a représenté le ministère public et Me John Robert Houngbadji a tenu la plume.


Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions