Poursuivis pour crime  de meurtre, Florent Kakpo et consorts appelés à la barre

Poursuivis pour crime de meurtre, Florent Kakpo et consorts appelés à la barre

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
16-05-2018

Cotonou, 16 Mai 2018 (ABP)- La Cour d’assises de Cotonou a débuté ce mardi le procès de Florent Kakpo, Séraphin Ahouandjinou respectivement poursuivis pour crime  de meurtre et de coups mortels et des trois (03) coaccusés de violences et de voies de fait à savoir Félix Montcho, Sébastien Ahouandjinou et Justin Hinlidé.

La journée de mardi a été marquée par l’étape interrogatoire des accusés sur les faits qui leur sont respectivement reprochés. Le procès connaîtra son cours normal aujourd’hui et les accusés seront fixés sur leur sort. Ils sont tous de nationalité béninoise.

Il ressort des faits que le samedi 21 janvier 2012, aux environs de quatorze (14) heures à Agbotagon, dans la commune de Toffo, à la réunion des membres de la tontine dite «petit bar» sur la place publique, Augustin Bossou, aurait dénoncé le nommé Sébastien Ahouandjinou comme étant l’auteur de la grossesse que porte dame  Gbètomè épouse de Pierre Ouandokpossi, leur chef collectivité. Suite à cette dénonciation, les nommés Félix Montcho, Sébastien Ahouandjinou, Florent Kakpo, Justin Hinlidé, Jules Aïzan et Mathias Houessou se seraient mis à porter des coups de poing à Augustin Bossou avant de décider de sa conduite au commissariat de Houègbo sous la direction de Séraphin Ahouandjinou et Florent Kakpo.

En cours de route,  Augustin Bossou aurait résisté sur la moto conduite par Florent Kakpo au point même de les faire tomber. C’est alors que Séraphin et Florent Kakpo auraient porté des coups à Augustin Bossou avant de l’abandonner sur les lieux. Evacué  d’urgence à la Clinique « OASIS » de Houègbo, Augustin Bossou a rendu l’âme lors de son transfert à l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi.

Séraphin Ahouandjinou, interpellé et inculpé de meurtre, a reconnu les faits tant à l’enquête préliminaire que devant le magistrat instructeur. Il est renvoyé devant la Cour d’Assises pour être jugé conformément à la loi pour des faits de coups mortels. Félix Montcho, Sébastien Ahouandjinou, Florent Kakpo et Justin Hinlidé, interpellés et inculpés de meurtre n’ont pas reconnu les faits mis à leur charge par le Ministère public.

Florent Kakpo est renvoyé devant la Cour d’Assises pour être jugé pour des faits de meurtre, quant aux nommés Sébastien Ahouandjinou, Félix Montcho et Justin Hinlidé, ils sont renvoyés devant la Cour d’Assises de ce jour pour répondre des faits de violences et voies de fait.

L’enquête de moralité est favorable aux accusés. L’expertise médico-psychologique et psychiatrique révèle que les accusés étaient au moment des faits, en possession de toutes leurs facultés mentales et intellectuelles.

Au début de l’audience, la Cour a procédé à la jonction des deux procédures des arrêts de renvoi  à la Cour d’Assises du dossier de  Séraphin Ahouandjinou et de celui des quatre (04) autres accusés dont  Florent Kakpo.

Il faut retenir qu’à la suite de l’audience, tous les accusés n’ont pas reconnu les faits de meurtre, de coups mortels et de violences et de voies de fait qui  leur sont reprochés  selon la répartition des infractions.

Toutefois, il est à souligner que seul Séraphin Ahouandjinou a reconnu avoir donné un coup de poing à Augustin Bossou lorsque ce dernier a discuté dangereusement avec lui le guidon de sa moto en plein mouvement. Il a ajouté qu’il ne saurait dire si d’autres événements se sont produits après leur chute et après avoir abandonné Augustin Bossou et  Florent Kakpo sur les lieux. Par ailleurs, tous les accusés ont déclaré à la barre ce jour qu’Augustin Bossou avait bu un peu de trop d’alcool.

Les témoins cités dans ce dossier et le représentant de la partie civile sont tous absents à ce premier jour du procès.

La Cour est composée du Président Hubert Arsène Dadjo, des assesseurs  Christophe Atinmakan et Georges Gbaguidi. Mr Robert Dadaglo a représenté le Ministère public et Me Louis Houngbo a tenu la plume.


Revue de presse

’’Les Ecureuils’’ prennent leur revanche et battent ’’Les Fennecs’’ 1-0 en match retour comptant pour les éliminatoires de la « Can Cameroun 2019 »

17-10-2018
Cotonou, 17 Oct 2018. (ABP) – Victoire des ‘’Ecureuils’’ en football, justice et dossiers judiciaires, visite du ministre de l’Energie aux gros consommateurs de la Sbee, politique, culture et bien d’autres informations...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions