Wilfried Ahogbéhossou acquitté au bénéfice du doute et ses coaccusés condamnés à 60 mois d’emprisonnement ferme

Wilfried Ahogbéhossou acquitté au bénéfice du doute et ses coaccusés condamnés à 60 mois d’emprisonnement ferme

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
10-05-2019

Cotonou, 09 Mai. 2019 (ABP) – Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou statuant en matière criminelle, a acquitté au bénéfice du doute dans sa salle G d’audience, ce jeudi, Wilfried Ahogbéhossou et condamné Daniel Gbaguidi et Gildas Zotto à 60 mois d’emprisonnement ferme, tous les trois (03) majeurs, de nationalité béninoise, accusés de réunion la nuit avec effraction et association de malfaiteurs.

Du résumé des faits, il ressort que, dans la nuit du 17 au 18 juin 2013, dame Houéfa Katia Yvette Kèdoté a été victime d’un cambriolage à l’occasion duquel les auteurs ont réussi à emporter une motocyclette de marque Haojue, deux (02) téléphones portables, l’un de marque Nokia, l’autre de marque Samsung et des numéraires. Un an plutôt, elle a été victime d’un cambriolage à l’occasion duquel son ordinateur portatif a été emporté. Quelques jours après ce vol, le nommé Daniel Gbaguidi s’est rapproché d’elle et a offert de l’aider à retrouver son ordinateur perdu, car disait-il les membres de la bande ayant opéré ne sont pas inconnus de lui, et qu’en retour il lui fallait une somme de cinquante mille (50.000) francs CFA pour mener l’opération. Ce à quoi la victime dame Houéfa Katia Yvette Kèdoté n’a pas cru devoir s’associer. Curieusement l’un des auteurs du cambriolage survenu dans la nuit du 17 au 18 juin a oublié sa montre bracelet sur les lieux de l’opération, laquelle montre bracelet s’est révélé être la propriété du nommé Daniel Gbaguidi. Ce dernier, accompagné de Gildas Zotto, a été appréhendé alors qu’ils revenaient tous deux d’une opération à Cocotomey où ils ont cambriolé une boutique et soustrait des sachets de biscuits de marque Coaster, des bouteilles de riz soufflé, des sachets de boisson alcoolisée. Au moment de leur interpellation, ils détenaient un démonte-pneu et un tournis. Le nommé Wilfried Ahogbéhossou qui vivait avec Daniel Gbaguidi a été interpellé et a reconnu que la montre bracelet retrouvée sur les lieux de l’opération de la nuit du 17 au 18 juin 2013 est la propriété de Daniel Gbaguidi. Au cours de l’opération les accusés n’ont pas reconnu les faits. Les bulletins n°1 du casier judiciaire des accusés sont vierges. Il en est de même du rapport d’expertise médico-psychologique et psychiatrique.

A la Barre pour la manifestation de la vérité, il est à retenir que les accusés n’ont pas reconnu les faits mis à leur charge. Pour ce qui est du cambriolage de la boutique et la soustraction des sachets de biscuits de marque Coaster, des bouteilles de riz soufflé, des sachets de boisson alcoolisée contenus dans ladite boutique, c’est à l’actif des sieurs Gildas Zotta et Daniel Gbaguigi selon les propos de Gildas Zotta qui a déclaré que le démonte-pneu et le tournis appartiennent à Daniel Gbaguigi et lui.

Monsieur Rodrigue Ago représentant le ministère public, au début de sa réquisition a déclaré que le vol fait partie des faits divers de la société qui amène les populations à se rendre justice par la vindicte populaire. Il convient donc de décourager les gens à commettre cette infraction, a-t-il conseillé. Ensuite il s’est donné pour tâche de ressortir les éléments légal, matériel et moral des infractions de réunion la nuit avec effraction et association de malfaiteurs. Après ce rappel théorique, le ministère public s’est occupé de la répartition des infractions. Partant du cas de l’accusé Wilfried Ahogbéhossou, il a dit que ce dernier est confirmé par Gildas Zotto n’avoir pas participé au vol de biscuits et autres friandises et boissons dans la boutique en 2013 et pour lequel ils sont tous en détention préventive. Autre chose est que Wilfried Ahogbéhossou, est déjà condamné trois fois pour vol de moto. Il est donc réputé en vol de motos. Pour ce qui est du cas de Gildas Zotto, il n’y a pas suffisamment de preuves pour le retenir dans les liens de vol de moto. La montre retrouvée sur les lieux du cambriolage perpétré dans la boutique appartient à Daniel aux dires de Wilfried Ahogbéhossou. Or Gildas Zotto a dit qu’il a l’habitude de voler avec Daniel Gbaguigi. Cela permet de déclarer qu’ils forment une association de malfaiteurs, a laissé entendre le ministère public. Il est ridicule que les bulletins n°1 de leurs casiers judiciaires soient vierges. Ces deux voleurs sont peu fiables. Le résultat des examens psychologique et psychiatrique soulignent qu’ils possèdent toutes leurs facultés mentales aux moments des faits et qu’ils sont accessibles à la sanction pénale. Enfin, le ministère public a demandé, au Tribunal de Cotonou statuant en matière criminelle, d’acquitter Wilfried Ahogbéhossou au bénéfice de doute mais de retenir Daniel Gbaguigi et Gildas Zotto dans les liens des infractions de réunion la nuit avec effraction et association de malfaiteurs. Il a requis 10 ans de réclusion criminelle contre Gildas Zoto pour avoir coopéré avec le TPI de Cotonou et 15 ans de réclusion criminelle contre Gbaguidi Daniel.

Les avocats Jonel Do Rego et Koladé Onifadé respectivement des accusés Daniel Gbaguidi et de Gildas Zotto, ont demandé au TPI d’être regardant en leur faisant une bienveillante application de la loi parce qu’il y a 06 ans qu’ils sont en détention préventive et Gildas Zotto a coopéré et trouvent qu’il est question d’une petite infraction « vol de friandises, de boisson … ».

Le TPI en statuant sur le sort des accusés après avoir requalifié les infractions en vol simple a acquitté Wilfried Ahogbéhossou au bénéfice du doute et a déclaré Gbaguidi et de Gildas Zotto coupables de vol simple et les a condamnés à 60 mois d’emprisonnement ferme.

Ces deux derniers accusés condamnés retrouvent aussi leur liberté parce qu’ils ont déjà passé le temps de leur condamnation. Ils étaient tous en détention préventive depuis le 06 août 2013.

Il faut préciser que le président de la composition du TPI qui a statué sur le sort des accusés est Géry Akuesson.

ABP/JMN/CG


Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions