L’opposition kényane rejette les résultats provisoires de la présidentielle

L’opposition kényane rejette les résultats provisoires de la présidentielle

09-08-2017

Cotonou, 09 Août (ABP)- L'opposition kényane conduite par le candidat Raila Odinga a annoncé ce mercredi qu'elle rejette les résultats provisoires de l'élection présidentielle qui annoncent le chef de l'État sortant, Uhuru Kenyatta en avance avec 55% des suffrages.

"Ils sont fictifs, ils sont faux", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en ajoutant que la commission électorale n'avait pas respecté l'obligation de fournir les formulaires de certification des résultats signés par des observateurs des partis dans chaque bureau de vote.

La commission électorale a publié un décompte partiel portant sur près de 75% des bureaux de vote qui crédite d'une avance confortable le président sortant, Uhuru Kenyatta, avec 55 % des voix, contre 44 % pour Raila Odinga, son adversaire.

Raila Odinga a alors affirmé que les systèmes et bases de données de la commission électorale avaient été piratés dans la nuit en utilisant les identifiants de Chris Msando, un haut responsable de la commission assassiné la semaine dernière et dont le corps mutilé a été retrouvé dans une morgue de Naïrobi. Il a appelé ses partisans au calme mais a prévenu qu’il ne contrôle pas le peuple.

La loi kényane précise que les résultats de chaque bureau doivent être enregistrés sur un formulaire signé par les observateurs de chaque parti, puis publiés en ligne par la commission. La mesure est destinée à éviter les fraudes et à permettre aux partis des contre-vérifications.

Un décompte encore partiel publié par la commission électorale attribue une avance confortable au président sortant, Uhuru Kenyatta. Portant sur 85% des bureaux de vote, il le crédite de 54,8% des voix, soit près de 1,4 million de voix de plus qu'Odinga.


Cotonou, 09 Août (ABP)- L'opposition kényane conduite par le candidat Raila Odinga a annoncé ce mercredi qu'elle rejette les résultats provisoires de l'élection présidentielle qui annoncent le chef de l'État sortant, Uhuru Kenyatta en avance avec 55% des suffrages.

"Ils sont fictifs, ils sont faux", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en ajoutant que la commission électorale n'avait pas respecté l'obligation de fournir les formulaires de certification des résultats signés par des observateurs des partis dans chaque bureau de vote.

La commission électorale a publié un décompte partiel portant sur près de 75% des bureaux de vote qui crédite d'une avance confortable le président sortant, Uhuru Kenyatta, avec 55 % des voix, contre 44 % pour Raila Odinga, son adversaire.

Raila Odinga a alors affirmé que les systèmes et bases de données de la commission électorale avaient été piratés dans la nuit en utilisant les identifiants de Chris Msando, un haut responsable de la commission assassiné la semaine dernière et dont le corps mutilé a été retrouvé dans une morgue de Naïrobi. Il a appelé ses partisans au calme mais a prévenu qu’il ne contrôle pas le peuple.

La loi kényane précise que les résultats de chaque bureau doivent être enregistrés sur un formulaire signé par les observateurs de chaque parti, puis publiés en ligne par la commission. La mesure est destinée à éviter les fraudes et à permettre aux partis des contre-vérifications.

Un décompte encore partiel publié par la commission électorale attribue une avance confortable au président sortant, Uhuru Kenyatta. Portant sur 85% des bureaux de vote, il le crédite de 54,8% des voix, soit près de 1,4 million de voix de plus qu'Odinga.


Natitingou, voyage au coeur du monde des lépreux

09-10-2017

Par: Moutarou IDRISSOU
Accueillant près de 50 malades par an, le Centre de traitement anti-lèpre de Natitingou...
Revue de presse

Les exploits diplomatiques du Bénin salués par les quotidiens

12-10-2017
Cotonou, 12 oct. (ABP)- Divers sujets occupent les colonnes des quotidiens parvenus à l’ABP ce jeudi même si certains parmi eux reviennent sur la tournée sous-régionale du président Talon placée par les contenus...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
tribune des Communes
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions