Le Niger observe un deuil national de 3 jours suite à la mort de 89 soldats dans une attaque terroriste

Le Niger observe un deuil national de 3 jours suite à la mort de 89 soldats dans une attaque terroriste

14-01-2020

Niamey, 13 Janv. (ABP) – Le gouvernement nigérien a décrété soixante-douze heures de deuil national en mémoire des 89 soldats tués vendredi dernier dans une attaque terroriste contre le camp militaire avancé de Chinagoder, non loin de la frontière avec le Mali, a-t-on appris ce lundi à travers un communiqué officiel diffusé par la télévision nationale du Niger.

Le bilan officiel fait état de 89 morts du côté des forces de défense nationales et de 77 terroristes tués. Ces 89 éléments des forces gouvernementales tombés pendant l'attaque ont été enterrés samedi à l’escadrille nationale à Niamey, dans le Carré des Martyrs. Le gouvernement a donc décidé, en cette circonstance, d’un deuil national de 72 heures à compter du lundi 13 janvier et de la mise en berne des drapeaux sur toute l’étendue du territoire Nigérien, a indiqué le communiqué lu par le ministre porte-parole du gouvernement, Zakaria Abdourahame. L’exécutif Nigérien a aussi invité la population à plus de vigilance et de sérénité avant de réaffirmer sa détermination à poursuivre la lutte contre le terrorisme jusqu’à la victoire finale.

"Le vendredi 10 janvier des terroristes lourdement armés ont attaqué le poste militaire avancé de Chinagodar proche de la frontière malienne. La riposte, avec l’appui aérien combiné de l’armée de l’air nigérienne et des forces alliées, a permis de mettre l’ennemi en déroute, hors des frontières nationales", a indiqué le communiqué. Cette nouvelle attaque survient à peine un mois après celle du 10 décembre 2019 à Inatès dans la même région de Tillabéri et qui avait coûté la vie à 71 soldats et revendiquée par le groupe Etat islamique.


Niamey, 13 Janv. (ABP) – Le gouvernement nigérien a décrété soixante-douze heures de deuil national en mémoire des 89 soldats tués vendredi dernier dans une attaque terroriste contre le camp militaire avancé de Chinagoder, non loin de la frontière avec le Mali, a-t-on appris ce lundi à travers un communiqué officiel diffusé par la télévision nationale du Niger.

Le bilan officiel fait état de 89 morts du côté des forces de défense nationales et de 77 terroristes tués. Ces 89 éléments des forces gouvernementales tombés pendant l'attaque ont été enterrés samedi à l’escadrille nationale à Niamey, dans le Carré des Martyrs. Le gouvernement a donc décidé, en cette circonstance, d’un deuil national de 72 heures à compter du lundi 13 janvier et de la mise en berne des drapeaux sur toute l’étendue du territoire Nigérien, a indiqué le communiqué lu par le ministre porte-parole du gouvernement, Zakaria Abdourahame. L’exécutif Nigérien a aussi invité la population à plus de vigilance et de sérénité avant de réaffirmer sa détermination à poursuivre la lutte contre le terrorisme jusqu’à la victoire finale.

"Le vendredi 10 janvier des terroristes lourdement armés ont attaqué le poste militaire avancé de Chinagodar proche de la frontière malienne. La riposte, avec l’appui aérien combiné de l’armée de l’air nigérienne et des forces alliées, a permis de mettre l’ennemi en déroute, hors des frontières nationales", a indiqué le communiqué. Cette nouvelle attaque survient à peine un mois après celle du 10 décembre 2019 à Inatès dans la même région de Tillabéri et qui avait coûté la vie à 71 soldats et revendiquée par le groupe Etat islamique.


Gonnanrou : Origine et sens en milieu Baatonoum

03-07-2020

Par: Boni N'yô SINASSON
Parakou, 03 juil 2020 (ABP) - #Gonnanrou communément appelé plaisanterie à parenté...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions