Référendum en Mauritanie : 85% en faveur de la révision de la Constitution

Référendum en Mauritanie : 85% en faveur de la révision de la Constitution

07-08-2017

Cotonou 07 Août (ABP)- Selon les résultats dévoilés dimanche par la commission électorale, les électeurs mauritaniens ont voté "oui" à 85 % en faveur de la révision de la Constitution.

Une nette victoire pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz, bien que ces résultats soient contestées par l'opposition radicale.

Le taux de participation est élevé à 53,73 % et 85 % des votants ont approuvé les changements proposés via ce référendum. L'opposition radicale réunie dans une coalition de huit partis et organisations avait appelé au boycott du scrutin.

Quelques 1,4 million de Mauritaniens étaient appelés à se prononcer notamment sur le remplacement du Sénat par des Conseils régionaux élus et une modification du drapeau national, auquel seraient ajoutées deux bandes rouges pour "valoriser le sacrifice des martyrs" de la résistance à la colonisation française, qui s'est achevée en 1960.

Ancien général élu en 2009, réélu en 2014 pour cinq ans, après être arrivé au pouvoir par un coup d'État en 2008, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a laissé entendre que cette modification de la Constitution ne serait probablement pas la dernière.


Cotonou 07 Août (ABP)- Selon les résultats dévoilés dimanche par la commission électorale, les électeurs mauritaniens ont voté "oui" à 85 % en faveur de la révision de la Constitution.

Une nette victoire pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz, bien que ces résultats soient contestées par l'opposition radicale.

Le taux de participation est élevé à 53,73 % et 85 % des votants ont approuvé les changements proposés via ce référendum. L'opposition radicale réunie dans une coalition de huit partis et organisations avait appelé au boycott du scrutin.

Quelques 1,4 million de Mauritaniens étaient appelés à se prononcer notamment sur le remplacement du Sénat par des Conseils régionaux élus et une modification du drapeau national, auquel seraient ajoutées deux bandes rouges pour "valoriser le sacrifice des martyrs" de la résistance à la colonisation française, qui s'est achevée en 1960.

Ancien général élu en 2009, réélu en 2014 pour cinq ans, après être arrivé au pouvoir par un coup d'État en 2008, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a laissé entendre que cette modification de la Constitution ne serait probablement pas la dernière.


Trois accusés condamnés à la peine de réclusion à perpétuité

18-05-2019

Par: Jean-Marie NAFONHUNDE
Cotonou, 17 Mai. 2019 (ABP) – Le tribunal de première instance de première classe...
Revue de presse

Les députés de la 8ème législature installés

17-05-2019
Cotonou, 17 Mai 2019 (ABP)-La politique et le développement sont entre autres les principaux sujets abordés par les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.« Assemblée nationale/ 8ème...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions