Le Gouvernement lance le projet de modernisation de la gestion des déchets dans le Grand Nokoué


Cotonou, 11 Fév. 2019 (ABP) – Environnement, levée de financement au développement, extension du plateau continental du Togo et du Bénin, informations politiques au plan national et bien d’autres sujets ont été abordés dans les journaux parvenus ce jour à la rédaction de l’ABP.

« L’acte 1 du Grand Nokoué modernisé ». C’est par ce titre en sa manchette du jour que le quotidien de service public "La Nation" nous informe du lancement du projet de gestion des déchets dans les localités concernées incluses dans le Grand Nokoué. Selon le journal, les difficultés liées à la gestion des ordures dans les communes de Ouidah, Abomey-Calavi, Cotonou, Sèmè-Kpodji et Porto-Novo ne seront plus que de vieux souvenirs d’ici à là, grâce au projet de modernisation et de gestion des déchets solides ménagers produits annuellement dans chacune des localités sus citées. "La Nation" poursuit et nous apprend que le cadre de vie dans ces zones souffre encore de nombreux maux dont le faible taux d’abonnement des ménages aux organismes de collecte d’ordures, le bas niveau d’enlèvement des déchets et son corolaire de dépotoirs sauvages et la quasi absence de traitement des déchets collectés. Des maux qui, en croire le journal, ont été identifiés comme des facteurs majeurs de dégradation dans cette conurbation d’environ 2,3 millions d’habitants qui génèrent une quantité d’ordures estimée à 385 000 tonnes par an. Pour "La Nation" qui cite José Tonaté, ministre du Cadre de Vie, « la propreté des cités est un indicateur de bonne gouvernance », ceci pour expliquer que le projet va au-delà d’un simple dispositif de ramassage d’ordures. "La Presse du Jour" qui a aussi abordé le sujet dans sa publication, va plus dans les détails et nous apprend que la cérémonie symbolique de lancement de ce projet de gestion des déchets en question dans le Grand Nokoué a été sanctionnée par la signature de la convention qui lie l’Agence du Cadre de Vie et du développement du territoire au partenaire stratégique français, Coved. Une Agence qui pilote ledit projet et est gérée par Mme Olga Dagnon, précise "La Presse du Jour". Le quotidien "Matin Libre", témoin de l’événement signale quant à lui que c’est le vendredi 08 février 2019, à Cotonou, que le ministre José Tonato a procédé au lancement du projet en présence des préfets de l’Ouémé, de l’Atlantique et du Littoral, des maires et représentants des 05 grandes villes du grand Nokoué. Selon "Matin Libre", le budget prévu pour la mise en œuvre du projet pour la 1ère année est de 10 milliards de francs Cfa entièrement pris en charge par le gouvernement.

Abordant le volet politique de cette revue, "La Nation" revient et nous apprend que pour un « bon déroulement des législatives de 2019, le clergé béninois s’engage à sensibiliser les fidèles ». Selon le quotidien de service public, c’est au terme de sa 47è assemblée générale tenue du lundi 4 au vendredi 8 février au séminaire Saint Gall de Ouidah, que l’Union du clergé béninois a pris plusieurs résolutions au plan social, culturel, religieux et politique. Entre autres, poursuit le journal, les prêtres béninois se sont engagés à sensibiliser les populations pour des élections paisibles et à promouvoir l’inculturation. Toujours dans le cadre des préparatifs des législatives prochaines, le journal nous informe de la tenue, le samedi 9 février dernier à Cotonou, du congrès extraordinaire du Parti communiste du Bénin (PCB), congrès devant lui permettre de se conformer aux dispositions de la nouvelle charte des partis politiques en République du Bénin. Pour "La Nation" qui cite Philippe Noudjènoumè, premier secrétaire de du PCB, à la fin des travaux, l’exigence de quinze membres fondateurs par commune, soit 1155 membres et l’obligation de produire pour chacun les pièces afférentes, génèrent une dépense évaluées à des dizaines de millions sans compter avec la caution demandée pour se présenter aux élections législatives. Des dispositions qui selon Philippe Noudjènoumè, poursuit le journal, constituent « des mesures d’interdiction légales d’association politique ou de dissolution des partis politiques ». "Matin Libre" qui confirme la tenue de ce congrès samedi 9 février dernier nous apprend que Candide Azannaï, président du parti "Restaurer l’Espoir" y était et que le principal message à retenir de son intervention est son appel à l’union de l’opposition.

Pour finir, "La Presse du Jour" nous apprend qu’un enseignant s’est donné la mort par pendaison à Tanguiéta. Âgé de 26 ans, le jeune enseignant du nom de Bio N’gobi Guidado, en poste à Porga été retrouvé au petit matin du mercredi dernier, pendu à un arbre à, l’entrée de la ville de Tanguiéta en venant de Natitingou, a précisé le journal.

ABP/AG/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise

15-07-2019
Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.« Dialogue politique pour la paix et l’unité...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions