Le président Patrice Talon rencontre ce jour la classe politique pour une sortie de crise


Cotonou, 15 Juil. 2019 (ABP)-La reprise du dialogue politique, l’économie, la sécurité et autres sujets d’actualité ont fait la Une des journaux parus ce lundi.

« Dialogue politique pour la paix et l’unité nationale : Patrice Talon ouvre les concertations ce jour », renseigne L’autre quotidien qui poursuit que ce 15 juillet 2019 est un grand jour pour le Bénin qui traverse depuis plusieurs mois des moments difficiles en raison des dernières élections législatives contestées par l’opposition. Le journal nous apprend toujours à ce sujet que ces concertations devraient permettre d’aplanir les divergences nées de la mise en œuvre du nouveau code électoral et de la nouvelle charte des partis politiques. Matin libre jette le discrédit sur toutes ces tractations et informe dans sa livraison de ce jour qu’il y a déjà dispersion dans le rang de l’opposition concernant cette rencontre et précise que sur les 11 partis de l’opposition concernés et engagés pour la résistance, seuls les Forces Cauris pour un Bénin Emergeant ont annoncé vouloir y effectivement prendre part.  Restons dans ce registre où l’autre quotidien rapporte que sous la houlette du roi Kpodégbé Lanmanfan d’Allada, il a été déjà organisé samedi dernier, une cérémonie d’offrandes aux mânes des ancêtres pour implorer leur clémence afin que la paix et la concorde aient à nouveau droit de cité au Bénin. La Nation relayant les temps forts de cette cérémonie fait savoir que selon le roi d’Allada les choses telles qu’elles se passent ne rassurent pas dans le pays et qu’on ne devrait pas les laisser en l’état.

 Faisons un tour au port autonome de Cotonou (PAC) où la Nation revient à nouveau à la charge et renseigne sur les performances déjà réalisées au premier semestre de l’année 2019. A en croire le journal du service public, le Pac, de par ses activités a contribué à hauteur de 90% aux échanges commerciaux, de 60% au Produit intérieur brut du Bénin, de 80% à 85% aux recettes douanières et de 45% à 50% aux recettes fiscale. Des chiffres qui conclut-t-il, ont un impact considérable sur l’économie Béninoise.

Les journaux parus ce lundi se sont également intéressés aux questions de l’insécurité. A propos, Matin Libre fait savoir qu’après un moment d’accalmie, l’insécurité est à nouveau au galop au Bénin. Selon le journal, depuis quelques semaines, des braquages et assassinats font désormais partie du quotidien des populations de plusieurs villes, notamment   Cotonou et environs. Matin Libre a donc invité la police républicaine à prendre l’affaire au sérieux afin d’éviter de nouvelles victimes innocentes. La situation sécuritaire préoccupe également dans l’espace économique sous régional. La nation indique à ce sujet qu’un sommet extraordinaire est annoncé pour le 14 septembre prochain à Ouagadougou au Burkina Faso pour prendre des mesures à la hauteur des actes de violence commis par les sans foi ni loi qui sèment la terreur et le désarroi au sein des populations.


ABP/AM/MS

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

6,9 milliards F Cfa pour des infrastructures dans 75 communes du Bénin

21-08-2019
Cotonou, 21 Août 2019 (ABP)-Le projet de construction des infrastructures dans des communes du Bénin, la gouvernance, l’éducation, le commerce sont entre autres les sujets qui ont fait la une des quotidiens parvenus à...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions