Plus de 5,6 milliards FCFA mobilisés pour le développement de la filière anacarde


Cotonou, 6 Août 2019 (ABP)-Le développement de la filière anacarde et l’entrepreneuriat agricole, la sécurité, la politique, le drame de Bopa et d’autres sujets d’actualité ont fait la une des parutions de ce mardi.

« Développement de la filière anacarde : Plus de 5,6 milliards F Cfa mobilisés », renseigne le quotidien de service "La Nation", précisant qu’au terme de sa réunion hebdomadaire du mercredi 31 juillet dernier, le conseil des ministres a annoncé une opération de mobilisation d’une cagnotte de 5,6 milliards F Cfa au profit du projet d’appui au développement de la filière anacarde et l’entrepreneuriat agricole (Padefa-Ena). L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le projet cible seize communes dans quatre départements du Centre et du Nord Bénin et a pour avantage de favoriser le développement agricole, l’accroissement durable des revenus des acteurs de la filière anacarde, sans oublier l’amélioration notable de la productivité.

Un drame est survenu hier sur le lac Ahémé dans la commune de Bopa causant plusieurs morts. Selon "La Nation" et "Matin Libre", douze personnes retrouvées sans vie et des rescapés dont un nourrisson d’environ trois mois, ont été enregistrés dans ce drame causé par le chavirement d’une barque motorisée dans les eaux du lac Ahémé. D’après les canards, la surcharge de la barque aurait été à l’origine du drame. "La Nation" a précisé que le gouvernement est allé présenter ses condoléances aux familles endeuillées et a fait part des dispositions à prendre pour assister les familles des victimes.

La question de la sécurité a aussi fait l'objet de divers commentaires dans les colonnes des canards de ce jour. "La Nation" nous apprend que la commission nationale de sécurité et de santé au travail organise du 5 au 9 août à Cotonou, sa première session ordinaire. Il s’agira au cours des assises d’apprécier les documents de politique et notamment de réfléchir sur les modalités de financement de la politique de sécurité et de santé au travail. "Matin Libre" pour sa part, parlera plutôt de la traque du commissariat de Sodjèatinmè contre les divorcés sociaux. A en croire le journal, le commissaire de Sodjèatinmè et sa troupe sont plus déterminés à combattre l’insécurité et le grand banditisme. Le journal informe à cet effet que des patrouilles incessantes se mènent et plusieurs ghettos ont déjà reçu la visite des policiers républicains du commissariat de la localité. Toujours dans ce registre, "Matin Libre" rapporte que des braqueurs ont dicté leur loi hier lundi sur l’axe Tchaourou-Parakou. Un véhicule en provenance de Tchaourou pour Parakou a été intercepté ces braqueurs à Hauteur de Tchaourou, où ils ont exigé à leurs victimes la remise des fonds en leur possession.

Le sujet d’actualité sur lequel les quotidiens ont fait large écho est la démission de l’honorable Abraham Zinzindohoué à l’assemblée nationale. "La Nation" nous apprend qu’approché hier au Parlement sur les mobiles de son acte, Abraham Zinzindohoué révèle qu’il n’était pas parti pour siéger au Parlement et qu’il n’était non plus intéressé par un poste de responsabilité au niveau du Parlement où il est à sa troisième expérience. Selon "Matin Libre", Abraham Zinzindohoué part de l’assemblée nationale pour s’occuper de la formation des cadres de son pari (Union progressiste). Il laisse désormais place à Florentin Tchaou le chef du 10ème arrondissement.


ABP/AM/TIE
Revue de presse

Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires

16-09-2019
Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions