Le président Talon donne des instructions pour l’ouverture immédiate des cantines scolaires


Cotonou,  16 Sept. (ABP) – La rentrée scolaire 2019-2020, la sécurité au sein de la Cedeao, la politique, l’économie et plusieurs autres sujets au plan national et international ont été abordés par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.

La rentrée scolaire qui a lieu ce jour sur toute l’étendue du territoire national doit se faire avec l’ouverture immédiate des cantines scolaires sur instruction du président Talon. C’est le quotidien de service public La Nation qui donne l’information dans sa parution du jour et signale qu’une fois encore, sous le régime du Nouveau départ, l’année scolaire commence sous de bons auspices. Le journal relève une sérénité au niveau des enseignants ce jour de la rentrée, une sérénité due surtout aux mesures prises en amont par le pouvoir exécutif, notamment celles relatives au nerf de la guerre. Point de nuages à l’horizon, conclut La Nation qui signale qu’en dépit de quelques grognes à propos de l’évaluation diagnostique les adeptes du boycott sont, en définitive, réduits à une peau de chagrin. Et parlant toujours de cette évaluation diagnostique des enseignants, le journal nous apprend qu’il y a 50,74% de taux de réussite. La Presse du Jour confirme ce taux et parle lui de 49,26 de taux d’échec. Ce quotidien privé précise que de ces chiffres, l’on peut retenir que le taux d’échec le plus élevé est au niveau de l’enseignant maternel et primaire et nous apprend qu’au niveau de ce sous-secteur, 115 enseignants sur les 410 qui ont composé ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10, soit un taux de succès de 28,05%.

La Nation revient, pas pour parler de la rentrée dans sa rubrique éducation mais plutôt des irrégularités financières constatées dans la gestion 20145 à 2017 à l’Université d’Abomey-Calavi et celle de Parakou lors du contrôle de la gestion des Institutions. Selon le journal, plusieurs manquements ont été relevés et consignés dans le rapport 2018 de l’Inspection générale des finances au niveau de ces universités publiques du Bénin au cours de la période citée supra. Et pour éviter de tels manquements à la longue,  La Nation renseigne que la commission de l’Inspection générale des finances a formulé des recommandations à l’endroit des autorités des ces universités, lesquelles recommandations sont consignées dans le rapport 2018 de la commission.

Matin Libre s’est plus intéressé à des sujets, autres que ceux abordés par ses confrères dans leur parution du jour. Le journal nous informe de comment des opposants ont été écartés des législatives du 28 Avril 2019 et nous apprend que la Rupture est désormais face au respect strict des textes, selon des déclarations de Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) qui revient à nouveau à la charge lors d’un entretien. A en croire le journal, Jean-Baptiste Elias a, au cours de cet entretien, apporté de nouveaux éléments qui jettent  davantage du discrédit sur l’impartialité de la Commission électorale nationale autonome (Cena), dans l’étude des dossiers et par ricochet sur l’honorabilité de plusieurs débutés élus sur les liste de l’Union progressiste (Up) et du Bloc républicain (Br) pour le compte de l’Assemblée nation en cours.     

    

ABP/AG/MS
Revue de presse

La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux

21-10-2019
Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions