La Banque islamique de développement soutient le gouvernement du Bénin dans le projet de construction de logements sociaux


Cotonou, 21 Oct. (ABP) – Société, développement, éducation, politique, sport et autres faits d’actualités aussi bien au plan national qu’international ont fait l’objet de traitement par les journaux parus et parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.


« Encore 40 Milliards dans la cagnotte comme fonds mobilisés pour les logements sociaux ». C’est le quotidien du service public La Nation qui publie l’information à sa Une du jour. Selon le journal, la convention qui octroie ce crédit de la Banque islamique de développement (Bid) au Bénin, a été signée jeudi 17 octobre dernier entre le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni et le Représentant de la Bid, Badar Al Hajjar. Allant plus dans les détails, La Nation nous apprend que d’un coût estimatif de 49, 85 milliards de F Cfa, le financement du projet de construction de logements sociaux vient ainsi d’être bouclé grâce à la Bid qui octroie un prêt direct d’un montant de 5, 86 milliards de F Cfa pour une durée de 25 ans dont 7 de différé, ajoutés à un financement par vente à tempérament d’un montant de 34,90 milliards de F Cfa et d’une contribution du budget national de 9,09 milliards de F Cfa. Le journal nous apprend plus loin que c’est alors dans cadre de l’équipement du Bénin en

infrastructures modernes qu’une délégation composée des ministres José Tonato et Fortuné Nouatin, respectivement ministre du Cadre de vie et du Développement durable et ministre délégué, chargé de la défense nationale étaient vendredi 18 octobre en visite sur les chantiers de la caserne militaire en construction à Dessa Ahouannonzoun dans la commune d’Allada et sur celui en construction de logements sociaux à Ouèdo dans la commune d’Abomez-Calavi. Du chantier de la caserne militaire d’Allada, les ministres en sont repartis heureux vu l’avancée des travaux qui va consacrer la délocalisation du camp Guézo de Cotonou nous signale La Nation de ce jour avant de préciser qu’à Ouèdo qui à terme, abritera une ville moderne et intelligente, et où il est prévu la construction de onze mille logements en collectif et en individuel, le ministre José Tonato a aussi fait le constat que les travaux de la viabilisation primaire du site évoluent à grands pas. Des chantiers en construction d’infrastructures socio-communautaires et autres, apprend qu’en matière de représentativité en politique au Bénin, « de meilleurs jours s’annoncent pour les femmes ». Pour ce quotidien, le chef de l’Etat Patrice Talon entend relever le défi en la matière, vu l’ambition qu’il affiche conformément à la mise en œuvre des recommandations du dialogue politique tenu du 10 au 12 octobre dernier à Cotonou. Parlant des recommandations du dialogue politique, le quotidien La Presse du Jour nous informe dans sa parution du jour que les choses iront très vite du coté du Parlement avec la prise de nouvelles lois portant modification de la charte des partis politiques, du code électoral et autres comme l’ont souhaité les délégués audit dialogue politique. Pour  preuve de cette accélération des choses, précise La Presse du Jour, c’est la désignation par l’Assemblée nationale des députés devant siéger au sein du comité d’experts chargés de proposer des lois qui permettront de sortir de la crise politique qui déchire le Bénin. Le journal publie ici la liste des Neuf experts, membres de ce comité. L’autre quotidien privé d’information, d’analyse et d’investigation, Matin Libre qui aborde aussi les recommandations issues de ces assises du 10 au 12 octobre au palais des congrès à Cotonou, nous révèle dans sa parution du jour que l’ancien chef d’Etat Boni Yayi sera le principal concerné par les mesures d’apaisement proposées par les délégués à ces assises car, absent du territoire national depuis des mois, Boni Yayi est toujours au cœur des préoccupations du pouvoir de la Rupture, conclut le journal. La Nation revient et nous informe qu’il y a eu un mort et d’importants dégâts matériels suite aux inondations dans les départements du Mono et du Couffo. A en croire le journal, le fleuve Mono est sorti de son lit à cause des lâchages du trop-plein d’eau des barrages de Nangbéto au Togo créant ainsi des inondations d’habitations, d’écoles, d’exploitations agricoles et autres infrastructures dans les deux départements.


ABP/AG/MS

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le Bénin réagit suite aux incidents survenus dans les régions frontalières au Nigéria

18-11-2019
Cotonou, 18 Nov 2019. (ABP) – Coopération, justice, éducation, politique, société et autres sujets d’actualités au plan national et international ont été abordés par les journaux parus...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions