Le président de la République Patrice Talon reçoit le rapport de mise en forme des recommandations du dialogue politique


Cotonou, 28 Oct.  (ABP)-La réception du rapport de mise en forme des recommandations issues du dialogue politique et le développement sont entre autres les principaux sujets qui ont fait l’objet de traitement dans les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce lundi.

« Dialogue politique/ Constitution : Patrice Talon opposé à toute modification opportuniste ». C’est le quotidien de service public La Nation qui donne l’information, soulignant que la mise en œuvre de certaines recommandations issues du dialogue politique passe par une modification de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990. Face au caractère sensible du sujet, le chef de l’Etat souhaite avant toute modification, que le peuple soit rassuré confie le journal. A cet effet, le président Talon demande qu’on explore tous les mécanismes qui permettent de préserver, toute la modification opportuniste de la loi fondamentale. « J’avais secrètement espéré que la mise en œuvre de ces recommandations puisse trouver une habileté juridique qui nous éviterait une retouche de la Constitution » martèle le président Talon. La Nation nous informe qu’après la réception du rapport, le président  Talon a rassuré de ce que la modification à apporter à la Constitution ne doit pas générer d’autres problèmes. « Je ne promulguerai jamais une modification qui pourrait créer des histoires » a déclaré Patrice Talon. Le journal apprend qu’il a été recommandé dans le rapport un parlement de 109 députés dont 24 femmes ; mais, précise le journal, cette proposition reste à être appréciée et adoptée par le Parlement. Matin Libre abordant le même sujet, estime qu’il y a des points qui dénaturent le dialogue politique précédemment initié par le président Talon pour une sortie de crise. Selon le journal, ce dialogue annoncé pour des sujets qui fâchent après les élections législatives qui ont conduit à des violences, a été plutôt une tribune où la révision de la Constitution a été actée. En dehors des corrections à apporter aux lois électorales sources d’exclusion, Matin Libre pose la question de savoir où est-ce que les délégués (experts) sont allés chercher des recommandations qui curieusement, vont conduire à la révision de la Constitution.

La Nation renseigne également sur l’atelier régional de l’Ong Handicap International sur le projet Emploi et Handicap. Le journal fait savoir que les parties prenantes de cette Ong venues du Sénégal, du Maroc, de la Tunisie et du Bénin, ont procédé la semaine dernière à la revue des activités réalisées et des résultats obtenus depuis la mise en œuvre de la structure en juin 2017. Le but visé par la mise en œuvre de l’Ong est d’améliorer la qualité de vie des personnes vulnérables en particulier des personnes handicapées grâce à leur insertion professionnelle dans les secteurs d’activités économiques.

Au plan sécuritaire, Matin Libre nous informe que 16 pointes d’ivoires et 61 peaux d’espèces  protégées ont été saisies. Selon Matin Libre, l’activisme manifeste du programme Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin (AALF-Bénin), la détermination du gouvernement, et l’état d’alerte maximale des forces de sécurité publique ont permis d’avoir des résultats probants en matière de lutte contre la criminalité faunique.





ABP/AM/MS
Revue de presse

Revue annuelle des Réformes et Politiques de l’Uemoa, le Bénin enregistre un taux de mise en œuvre de 77,28%

11-12-2019
Cotonou, 11 Déc 2019. (ABP) – Plusieurs sujets d’actualités au plan national et international ont l’objet de traitements par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.C’est...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions