Le gouvernement envisage recruter près 11 000 enseignants au niveau de l’enseignement maternel et primaire


Cotonou, 31 Oct. (ABP)-L’éducation, le développement et autres sont les sujets qui ont été développés dans les quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce jeudi.

« Enseignement maternel et primaire : Près de 11 000 enseignants à recruter », informe le quotidien de service public "La Nation". Selon le journal, le gouvernement du président Patrice Talon envisage recruter près de 11 000 enseignants dans le but de combler le déficit et d’améliorer la qualité de l’enseignement à la maternelle et au primaire. La décision a été prise lors du conseil des ministres en sa séance du mercredi 30 octobre 2019 confie "La Nation".

Pour "La presse du jour", c’est le rapport du comité mis en place à cet effet qui a évoqué un déficit 9 095 enseignants au primaire et 1068 animateurs à la maternelle. Pour combler ce déficit, ces enseignants seront piochés et ceci par ordre de mérite dans la base de données des aspirants au métier d’enseignant.

Toujours dans le secteur éducatif, "Matin Libre" nous apprend que le maire de la commune de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun a procédé hier à la remise officielle des sites devant abriter la construction de modules de classes dans 32 écoles primaires et maternelles dans la ville de Cotonou.

Selon le journal, ce projet qui s’inscrit au plan de développement communal deuxième génération de la ville de Cotonou, vient une fois encore montrer l’importance que les autorités de la municipalité accordent à l’éducation.

Le ministre Salimane Karimou accorde aussi une importance particulière à l’éducation. Dans un communiqué radiodiffusé, l’autorité ministérielle désapprouve la pratique de journées continues dans les écoles privées, il s’agit, selon Salimane Karimou, d’une pratique contraire aux dispositions de l’article 11 alinéa du décret n°2007-279 du 16 juin 2007 fixant les conditions générales de création ou d’ouverture, d’extension, de scission, de gémination, de transfert, de fermeture, de changement de dénomination et de fonctionnement des établissements maternel, primaire et secondaire général.

"La Nation" de ce jour a également évoqué la question de la 36ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie sur le thème « Réconcilier l’humanité et la planète : Perspectives dans l'espace francophone à la veille des 50 ans de l’Oif », à laquelle participe le ministre béninois des affaires étrangères Aurélien Agbénonci.

A cette occasion, précise le journal, le ministre a exposé l’acte majeur posé par le Bénin à travers le PAG et le vote de la loi n°2018-18 portant réglementation des changements climatiques en République du Bénin de laquelle découle la mise en œuvre d’un vaste programme de lutte contre l’érosion côtière. "Matin Libre" parlera plutôt du processus lancé par la Direction générale des impôts (Dgi) pour sa certification à la norme Iso.

Selon le journal, la Dgi est décidée à faire entrer ses directions et services centraux dans la cour des grands, ceci par le processus de certification à la norme Iso. A cet effet un cabinet est recruté pour opérationnaliser cette vision.

Dans le domaine de l’énergie, "La Nation" nous informe que le gouvernement, au cours de son conclave de ce mercredi a adopté la transmission à l’Assemblée nationale pour autorisation de la ratification, de la convention de crédit signée entre la République du Bénin et l’Agence française de développement, dans le cadre du financement du projet d’extension et de densification électrique des réseaux de la société béninoise d’énergie électrique (Sbee).

Dans le même ordre d'idée, "Matin Libre" renseigne que le directeur général de la Sbee, Laurent Tossou, n’est plus à la tête de la structure. Il est remplacé Jacques Paradis. Cette nomination fait suite à l’approbation, par le Conseil d’Administration de la société, de la proposition soumise par la Société Manitoba Hydro International Ltd, adjudicataire désignée au terme de l’appel d’offres international lancé dans le cadre du contrat, conformément aux réformes en cours dans le secteur, mentionne le journal.

ABP/AM/TIE

Point de l'inondation dans le Mono et mesures prises

29-10-2019

Par: Naboa TCHEHOU
 Dr Dorine Danmitondé, Chef-cellule du conseil départemental de lutte contre le Vih-Sida,...
Revue de presse

Le Bénin réagit suite aux incidents survenus dans les régions frontalières au Nigéria

18-11-2019
Cotonou, 18 Nov 2019. (ABP) – Coopération, justice, éducation, politique, société et autres sujets d’actualités au plan national et international ont été abordés par les journaux parus...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions