Revue annuelle des Réformes et Politiques de l’Uemoa, le Bénin enregistre un taux de mise en œuvre de 77,28%


Cotonou, 11 Déc 2019. (ABP) – Plusieurs sujets d’actualités au plan national et international ont l’objet de traitements par les journaux parvenus à la rédaction centrale de l’ABP ce jour.

C’est le quotidien du service public "La Nation" qui lance le bal de la revue de ce jour à travers la publication des résultats de la 5è revue annuelle des réformes et politiques de l’Union monétaire ouest africaine (Uemoa) au Bénin. Selon ce journal, notre pays maintient ses acquis dans plusieurs domaines en termes d’exécution des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Uemoa, ce qui lui fait enregistrer un taux global de 77,28% en 2019 contre 80,2% en 2018. A en croire "La Nation" de ce jour, les progrès accomplis et les difficultés ont été examinés ce mardi 10 décembre, lors de la phase politique de la cinquième Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Union au Bénin. Le journal poursuit et nous informe que cette rencontre fait suite aux travaux effectués par les Experts du 27 au 28 novembre dernier à Cotonou et dont les conclusions sont consignées dans un projet de mémorandum présenté à l’occasion par Mamadou Makhtar Diagne, Commissaire de l’Uemoa en charge du département des politiques économiques et de la fiscalité intérieure.

Le quotidien indépendant "Matin Libre", qui a aussi traité le sujet dans sa parution du jour, confirme l’information liée aux progrès et maintien des acquis du Bénin à travers un taux de mise en œuvre des réformes de 77,28% et cite Abdallah Boureima, président de la commission de l’Uemoa qui s’est d’ailleurs réjoui d’une implication de tous les acteurs au cours de ladite revue avant de reconnaître des efforts consentis par le Bénin pour répondre aux recommandations issues de la revue annuelle de 2018, nous apprend "Matin Libre".

"La Nation" revient et nous informe de ce qu’ambitionne le gouvernement à travers la sélection de cabinet pour la mise à disposition du personnel enseignant. Le journal renseigne que l’avis à manifestation d’intérêt lancé par le gouvernement pour la sélection de cabinets de placement en vue de la mise à disposition de personnel enseignant consiste à mieux gérer les prochaines rentrées scolaires. Et au journal de préciser que cette mesure qui est une parmi tant d’autres pour mieux gérer la prochaine rentrée scolaire fait l’objet de vive polémique.

"Matin Libre" prend le relais toujours sur le sujet et titre à sa manchette du jour : « Gestion des enseignants non Ape, que cache le méli-mélo du gouvernement ? ». Dans sa parution, le journal s’interroge plus loin si les enseignants non Agents permanents de l’Etat (Ape) seront désormais traités comme des ballons de ping-pong, tantôt par l’Etat, tantôt par l’Anpe et tantôt par un cabinet privé, et poursuit que la dernière trouvaille du gouvernement est de faire recours au privé qui, en sous-traitance, se chargera de mettre à la disposition de l’Etat du personnel enseignant afin de combler le déficit, un déficit exacerbé par les nombreuses réformes introduites dans le secteur et qui ont abouti, dans certains cas, au licenciement de certains contractuels de l’Etat reversés en 2008, souligne "Matin Libre" qui clore la revue de ce jour par la rentrée politique hier au Bénin. Le journal titre à cet effet à sa Une : « La Résistance s’est exprimée, malgré tout ».

A travers ce titre, le journal nous apprend que les forces de l’opposition béninoise ont effectué une sortie médiatique hier mardi 10 décembre 2019 et que Basile Ahossi et autres se sont prononcés sur les derniers développements de l’actualité nationale. Mais seulement, nous renseigne "Matin Libre", les résistants au pouvoir de la Rupture se sont vu refuser l’accès à la salle de conférence "Le Majestic" de Cotonou qui devrait abriter la rencontre et qu’en lieux et places, c’est l’esplanade de ladite salle qui a servi de cadre à la déclaration, conclut "Matin Libre".


ABP/AG/TIE
Revue de presse

L’insécurité de retour dans les villes et campagnes du Bénin

20-01-2020
Cotonou, 20 Janv. (ABP) - La sécurité des personnes et des biens, la politique et l’éducation ont été au menu des livraisons des canards parus ce lundi et reçus à l’Agence Bénin presse...
Agro-business
Opinion

Prof. Albert Tévoédjrè: Un ami fidèle de l’ABP (Par Joseph Vodounon Djodo)

07-11-2019

Par: Prof. Albert TEVOEDJRE
La bio-bibliographie de l’homme est si vaste et riche qu’on peut en oublier des éléments pourtant importants. Il est des hommes...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions