La rencontre entre Patrice Talon et les syndicats de la santé, choux gras des quotidiens


Cotonou, 13 Nov. (ABP)- L’issue de la rencontre initiée par le chef de l’Etat, Patrice Talon avec le collectif des syndicats du secteur de la santé est saluée par les quotidiens parvenus ce lundi à l’ABP.

« Dénouement de la crise dans le secteur de la santé, Talon a joué la carte diplomatique » titre en manchette La Presse du Jour faisant savoir que c’était une rencontre de grandes vérités entre le chef de l’Etat et le collectif des syndicats de la santé pour une fin définitive des mouvements de grève dans le secteur sanitaire.

Selon le journal, pour désamorcer la crise, le chef de l’Etat a promis les six (06) milliards de primes restantes selon le schéma proposé par le collectif des syndicats.

« Face à face Patrice Talon et syndicats de la santé : La séance de vérité qui remet les pendules à l’heure », note pour sa part L’Autre Quotidien selon qui, l’espoir est désormais permis pour une reprise du travail dans les hôpitaux publics.

A l’issue des séances, le président Talon, relevant que le terrain est désormais déblayé pour la paix sociale, a exhorté ses interlocuteurs à croie en la bonne foi du gouvernement et à mettre terme à leur mouvement lequel ne doit plus faire de victimes, renseigne le journal.

« Rencontre Talon-syndicats de la santé : le gouvernement capitule, la grève bientôt suspendue », écrit Matin Libre faisant savoir que le dégel de la crise dans le secteur de la santé semble être en bonne voie.

La Nation à sa Une renseigne que Patrice Talon, face aux agents de la santé en grève, a dit que la grève telle que menée est ‘’immorale, illégale et illégitime’’.

Pour le journal, la séance de travail entre le chef de l’Etat et les représentants des travailleurs du secteur de santé en grève a permis de faire des bonds qualificatifs qui augurent de lendemains meilleurs mais aussi et surtout d’une immense sortie de crise et donc d’un fonctionnement normal des hôpitaux publics. Et la Nation de conclure que les grévistes sont sortis satisfaits de la rencontre.

S’agissant du recensement administratif à vocation d’identification de la population (Rvip), L’Autre Quotidien informe que le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané est allé constater l’effectivité des opérations dans l’Atacora-Donga.

Satisfait du démarrage des opérations dans les cinq communes (Bassila, Djougou, Copargo, Tanguiéta, Natitingou), le ministre d’Etat, à chaque point, a exposé les avantages du Ravip, selon le journal.

Pour La Presse du Jour, c’est plutôt Claudine Prudencio de l’UDBN qui a sensibilisé ses militants sur les bienfaits du Ravip à Godomey après s’être enrôlée à l’EPP Dèkoungbé dans la commune d’Abomey-Calavi.

« Mise en œuvre du Ravip dans l’Atacora-Donga : le ministre Abdoulaye Bio Tchané s’imprègne des difficultés », mentionne La Nation. Occasion pour le ministre de sensibiliser les conseillers communaux sur le rôle qui est le leur dans l’adhésion des populations à cet important outil de développement, détaille le quotidien du service public La Nation.

ABP/AM/DKJ

Gangondoui: la vedette d’Azovè fait grise mine

22-11-2017

Par: Cathérine AGBANOU
La galette d’arachide appelée ‘’Gangondoui’’  en milieu adja...
Revue de presse

Les auditions budgétaires des ministres de la défense et du cadre de vie et le payement de redevances de Spacetel défraient la chronique

21-11-2017
Cotonou, 21 Nov. (ABP)– Le passage des ministres de la défense et du cadre de vie devant la commission des finances de l’Assemblée nationale et l'exigence faite à Spacetel de payer  ses redevances sont les principaux...
Agro-business
Opinion

Mon plaidoyer pour le retour aux valeurs morales

20-11-2017

Par: Marcel HOUNNOU
Certains comportements en cours dans notre société m'ont inspiré à publier ce message sous la forme d'un coup de...
tribune des Communes
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions