Le secrétaire général de la commission nationale permanente de la francophonie au cabinet du président de la Cour suprême à Porto-Novo

Coopération / Le secrétaire général de la commission nationale permanente de la francophonie au cabinet du président de la Cour suprême à Porto-Novo

04-05-2021 à 10:05:11

Porto-Novo, 04 Mai 2021 (ABP) – Le président de la Cour suprême Victor Adossou, a reçu ce lundi à son cabinet, le secrétaire général de la commission nationale permanente de la francophonie (CNPF), le professeur Adolphe Codjo Kpatchavi qui est allé le féliciter pour sa nomination et lui a réitéré le soutien de l’organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’engagement de la CNPF pour renforcer le partenariat qui existe entre les deux institutions.

Selon le secrétaire général de la commission nationale permanente de la francophonie (CNPF), la mission B de la Francophonie c’est la promotion de la paix, des droits de l’homme et de la démocratie. A en croire le professeur Adolphe Codjo Kpatchavi, l’OIF œuvre pour la coopération et la solidarité entre les institutions judiciaires des pays francophones, conformément à la déclaration de Bamako. Les juridictions de cassations, fait-il savoir, sont des piliers de l’Etat de droit et leur fonctionnement régulier constitue des indicateurs de la bonne santé de la démocratie.

« La Cour suprême du Bénin est membre fondateur de l’Association des hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l’usage du français (AHJCAF). Elle est très active et assure également la présidence en exercice du conseil d’administration de l’association africaine des hautes juridictions francophones (AA-HJF) » a expliqué le secrétaire général de la commission nationale permanente de la francophonie (CNPF), avant de rappeler que l’actuel président de la Cour suprême a été précédemment le secrétaire général du conseil d’administration (CA) de cette association.

Ces réseaux partenaires, poursuit Adolphe Codjo Kpatchavi, sont des espaces de partages, d’échanges d’expériences, d’harmonisation des pratiques de droits pour la stabilité dans les pays francophones.

« Nous avions échangé sur les actions futures à mener dans le cadre du renforcement de la mission de ces réseaux et de leur faîtière, plaider pour la tenue régulière des assises de ces instances au Bénin, et surtout, sur l’appui que l’OIF pourrait leur apporter pour la consolidation de l’Etat de droit dans les pays francophones », a-t-il déclaré par ailleurs à la sortie d’audience.        


ABP/ ID/CG
Revue de presse

La Cour de Joseph Djogbénou reconnaît à la Haac, la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias

17-03-2021
Cotonou, 17 Mars 2021 (ABP) - La reconnaissance de la Cour constitutionnelle de la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias par la Haac, l’annonce de la date de publication de la liste des joueurs béninois...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions