Le procureur Mètonou donne des clarifications sur l’arrestation de Réckiath Madougou

Justice / Le procureur Mètonou donne des clarifications sur l’arrestation de Réckiath Madougou

05-03-2021 à 07:03:24

Porto-Novo, 05 Mars 2021 (ABP) – Le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), Elonm Mario Mètonou a tenu jeudi au siège de ladite juridiction, un point de presse pour donner des clarifications sur la cause de l’interpellation, par la police républicaine, de Réckiath Madougou, disqualifiée de la course à l’élection présidentielle d’avril prochain.

Selon le procureur spécial, Réckiath Madougou a été gravement mise en cause dans une procédure d’enquête ouverte le vendredi 26 février 2021 contre d’autres individus. Disqualifiée de la course à l’élection présidentielle d’avril 2021, précise-t-il, Réckiath Madougou et certains membres de sa formation politique ont, selon toute vraisemblance, formé le dessein de perturber le déroulement du prochain scrutin en perpétrant des actes de terreur de grande ampleur. « Ainsi, le 24 février 2021 vers 22H30, Georges Sacca qui se trouve être l’un des plus proches collaborateurs de Réckiath Madougou à Parakou, est entré en contact avec le colonel de l’ex gendarmerie à la retraite, Ibrahim Mama Touré pour, dit-il, lui confier une mission très sensible et importante.  Cette mission prévue pour se dérouler en plusieurs étapes devait commencer par le meurtre d’une autorité influente de la ville de Parakou sur un axe routier emprunté régulièrement par cette dernière. La mission devait ensuite se poursuivre par l’élimination d’une seconde autorité politique à l’occasion des obsèques de la première victime », a expliqué le procureur spécial près la CRIET. 

Le but de ces manœuvres est de provoquer la terreur, le chaos et de parvenir ainsi à faire suspendre le processus électoral en cours, a poursuivi Elonm Mario Mètonou. Les deux mis en cause ayant défini les modalités de la première opération et s’étant accordés sur son coût, il ressort, aux dires du procureur spécial près la CRIET, que la somme versée au colonel Ibrahim Mama Touré pour l’accomplissement de ladite mission a été envoyée par Réckiath Madougou. Ce qui ressort d’ailleurs, renseigne-t-on, de l’aveu de l’ex colonel de la gendarmerie à la retraite, interpellé par la police républicaine juste après la réception des sous.

« L’atteinte volontaire à la vie des personnes, à leur intégrité, où à leur liberté, ainsi que l’enlèvement ou la séquestration des personnes lorsqu’elle a pour but de contraindre indûment les pouvoirs publics à accomplir ce qu’ils ne sont pas tenus de faire ou à s’abstenir de faire ce qu’ils sont tenus de faire est qualifiée de terrorisme par les articles 161, 162, et 163 du code pénal de la République du Bénin, a rappelé par ailleurs, le procureur spécial, Elonm Mario Mètonou.


ABP/ ID/CG
Revue de presse

La Cour de Joseph Djogbénou reconnaît à la Haac, la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias

17-03-2021
Cotonou, 17 Mars 2021 (ABP) - La reconnaissance de la Cour constitutionnelle de la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias par la Haac, l’annonce de la date de publication de la liste des joueurs béninois...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions