Atelier de formation des journalistes des radios communautaires de la sous région à Natitingou

Médias / Atelier de formation des journalistes des radios communautaires de la sous région à Natitingou

20-04-2021 à 18:04:10

Natitingou, 20 Avril 2021 (ABP)-Une vingtaine de  journalistes des radios communautaires, du couloir central de transhumance des pays de la sous région, au détour d’un atelier de formation dont les travaux ont démarré ce mardi à Natitingou, échangent pour une meilleure compréhension du secteur agropastoral et un traitement amélioré des informations sur le pastoralisme, la prévention et la gestion des conflits en rapport avec le pastoralisme. 

Cet atelier, conjointement organisé par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et le Secrétariat permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le sahel (CILSS), avec l’appui financier de l’Agence française de développement (AFD), fait partie intégrante des activités du projet « Elevage et pastoralisme intégrés et sécurisés en Afrique de l’Ouest » (PEPISAO).

Pendant quatre jours, ces journalistes venus du Burkina-Faso, du Togo, du Niger, du Ghana et du Bénin, vont, à travers des communications suivies des échanges débats et des travaux pratiques, se familiariser, entre autres, avec les techniques et approches de traitement et de diffusion de l’information provenant de la filière agropastorale. Sous la coordination des différents experts, les acteurs des médias communautaires conviés à l’atelier, se feront également le devoir de réaliser, notamment, 20 productions radiophoniques avec les acteurs sur le terrain.

En rappelant les éléments qui rendent très complexe le pastoralisme dans la sous région, l’Assistant technique élevage et pastoralisme à la direction de l’agriculture et du développement rural de la CEDEAO, Dr Bio Goura Soulé, a souligné la nécessité de bien communiquer autour de cette problématique pour mieux expliquer les mutations qui s’opèrent dans ce système très important de production animal qui incorpore à la fois les valeurs économiques, sociales et environnementales. « Cette séance de formation est consacrée à trouver des voies et moyens en se basant sur vos compétences et vos pratiques, pour mieux communiquer avec nos communautés à la base et réduire drastiquement les conflits en rapport avec le pastoralisme », a-t-il souhaité.

Le Coordonnateur du Programme régional d’appui gestion des ressources naturelles et changement climatique (PRA/GRN-CC), a, quant à lui, souligné les défis du CILSS et de la CEDEAO, depuis 2018, à former les journalistes sur les enjeux du pastoralisme, au regard du couloir de transmission de messages pertinents et adéquats, qu’ils constituent, en vu de déconstruire les clichés et les stéréotypes développés sur la transhumance et le pastoralisme. Phillipe Zoungrana, a formulé le vœu que cet atelier se déroule dans de meilleures conditions, pour que sortent des échanges des idées innovatrices pour plus d’impact social.

Soulignons que cet atelier prend fin vendredi prochain.




ABP/IM/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions