Journalistes et web activistes impliqués dans la coproduction de la sécurité dans le Zou

Médias / Journalistes et web activistes impliqués dans la coproduction de la sécurité dans le Zou

07-04-2021 à 10:04:31

Abomey, 06 Avril (ABP) - Une séance d’échanges d’informations sur la coproduction de la sécurité en période électorale, suite à l’atelier sur la coproduction de la sécurité et la prévention des violences électorales, tenu à Possotomè au début du mois d’avril, a réuni ce mardi à Abomey, acteurs des médias et web activistes opérant dans le département, à l’initiative du directeur départemental de la police républicaine (DDPR), Martin Aloukou, du préfet Firmin Kouton.

Responsabilité sociale, professionnalisme et respect des dispositions contenues dans le code de l’information et le code numérique selon l’appréciation, sont les principes sur lesquels le DDPR Aloukou et le préfet Kouton, ont attiré l’attention des acteurs des médias, notamment les web activistes en cette période sensible marquée par l’élection présidentielle.

Dans sa communication, le DDPR Martin Aloukou a amené les deux parties, chefs d’unité de sécurité de la police républicaine et acteurs des médias et web activistes, à échanger pour trouver un terrain d’entente autour des zones d’incompréhension, qui semblent souvent opposer les deux entités, pourtant condamnées à collaborer en toute franchise, dans le contexte de la police de proximité.

A cette séance, le préfet Kouton a martelé que ‘’ces administrateurs de forums via les réseaux sociaux qui sont plus sollicités que les médias traditionnels, parce que prêts à monnayer leur service en exécutant pratiquement tous les offres proposées, sont tenus d’observer les dispositions du code numérique en la matière ». Les entretiens entre les chefs d’unité de la police républicaine du département et les acteurs conviés ont été riches, instructifs, pour faire des acteurs des médias et  autres éveilleurs de conscience, des vecteurs de la paix. « Les normes selon le code de l’information et de la communication et le code numérique, si elles sont respectées dans le traitement, la diffusion ou la publication de l’information, les différents acteurs pourront contribuer à instaurer la quiétude et la paix dans nos communautés », a sensibilisé le préfet . L’autorité préfectorale a également demandé aux acteurs des médias et web activistes, de collaborer avec les Officiers de police judiciaire, qui se trouvent être des chefs d’unité de sécurité, pour avoir des informations vraies aux sources crédibles.

Des préoccupations ont été exposées de part et d’autre, pour que dans l’exercice du métier de journaliste, des ‘’bourdes n’interviennent pas, entretenant malheureusement le désordre dans nos cités’’.

Le commissaire principal de police Martin Aloukou, pour renforcer les stratégies de coproduction de la sécurité dans le département, a œuvré à la mise en place d’une plateforme d’informations, qui implique journalistes, web activistes, la direction de la police républicaine du Zou et l’autorité préfectorale, au regard de la sensibilité de la période électorale. « Que chacun mesure la portée de sa responsabilité, journalistes et web activistes par rapport aux informations diffusées », ont prévenu les deux autorités.



ABP/IA/CG
Revue de presse

La Cour de Joseph Djogbénou reconnaît à la Haac, la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias

17-03-2021
Cotonou, 17 Mars 2021 (ABP) - La reconnaissance de la Cour constitutionnelle de la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias par la Haac, l’annonce de la date de publication de la liste des joueurs béninois...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions