Le bilan partiel de l'appropriation des outils de gestion des conflits fonciers au centre d'un atelier à Natitingou

Foncier / Le bilan partiel de l'appropriation des outils de gestion des conflits fonciers au centre d'un atelier à Natitingou

03-10-2019 à 10:10:04

 Natitingou, 03 Oct. (ABP)-Les chefs services des affaires domaniales et environnementales, les responsables des ONGs partenaires et autres acteurs, évaluent à mi-parcours la stratégie d’appui  à  la  formalisation  des transactions et  mutations foncières ainsi qu'à la transformation des conflits fonciers par la mise en place de contrats type et outils de gestion de conflit au cours d’un atelier qui a démarré ce mercredi à Natitingou.

Cet atelier initié dans le cadre du volet sécurisation foncière par le fonds d’investissement Agriculture (FI-Agri) du ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, grâce au soutien financier de la coopération Allemande (KFW), a pour objectif de réunir  les  acteurs impliqués dans la finalisation des contrats types et la transformation des conflits fonciers pour un bilan partiel de l'appropriation des différents outils, de mettre  en  exergue  les  résultats  qualitatifs  et quantitatifs obtenus depuis la mise en œuvre de la stratégie et d’envisager des actions correctives urgentes au besoin.

Les travaux s’articuleront essentiellement autour de trois communications, dont celle relative à l’appui à la formalisation et l’enregistrement des transactions et mutations foncières. Les participants feront également des travaux de groupes pour analyser notamment les Succès et les Echecs de la gestion des conflits fonciers par le mécanisme de règlement amiable et des perspectives. A travers des plénières, ces acteurs se feront le devoir d’élaborer et de valider un  plan  d’accélération pour l’atteinte des résultats quantitatif.

Pour le chef de mission de Fi Agri Stéphane Frisque, la sécurité foncière reste et demeure le volet le plus important du projet.  "Il accompagne les volets qui sont en rapport avec la réalisation des infrastructures, telles que l’aménagement des bas-fonds, des pistes ou la construction de magasins de stockage agricole", a fait remarquer le chef de mission.

En lançant les travaux de l'atelier, le chargé de mission du préfet de l'Atacora Maguidi Kora Gbéré a indiqué combien la question de la sécurité foncière constitue un impératif pour les communes de l'Atacora et de la Donga, afin de minimiser les conflits liés à la ressource terre et en assurer une meilleure réexploitation.



ABP/IM/MS

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions