Aimé Lavenir Béhanzin démissionne de son poste de secrétaire général de la maire de Natitingou

Décentralisation / Aimé Lavenir Béhanzin démissionne de son poste de secrétaire général de la maire de Natitingou

03-03-2021 à 00:03:48

Natitingou, 02 Mars 2021 (ABP) -Se référant à quatre principales raisons, dont le manque de confiance du maire en sa personne, Aimé Lavenir Béhanzin a démissionné de son poste de secrétaire Général de la mairie de Natititingou, a appris l’ABP de source concordante.

« Le manque de confiance dont le maire a fait mention dans son courrier n°61-3/002/MCN-SP du 20 janvier 2021 relatif à la réponse du maire au recours gracieux du secrétaire général », est la première raison évoquée par le secrétaire général dans sa lettre de démission déposé le 08 janvier dernier.

Il a aussi déploré, l’ambiance morose et délétère qui règne au sein de l’administration communale depuis la prise de l’arrêté préfectorale n°2/002/P-SGD-CM-SP portant constat de nullité d’acte administratif de la commune de Natitingou, annulant l’arrêté communal n°61-3/001/MCN-SP du 12 janvier 2021 relevant le secrétaire général de ses fonctions de secrétaire général.

La troisième raison motivant la démission de Aimé Lavenir Béhanzin, cité dans sa lettre, est, dit-il, la fronde de certains chefs services qui ne reconnaissent plus l’autorité du secrétaire général allant même jusqu’au refus de la simple salutation.

De source sûre, pour l’heure le poste du secrétaire général de la mairie de Natitingou reste vaquant.

De la même source, l’on apprend qu’un arrêté communal nommant Albert N’Tcha N’Dah, actuellement en fonction à la direction départementale des enseignements maternels et primaires de l’Atacora, au poste de secrétaire général de la mairie de Natitingou, aurait été introduit  à la préfecture pour approbation. 

Rappelons que le secrétaire général, Aimé Lavenir Béhanzin, par arrêté communal n°61-3/001/MCN-SP du 12 janvier 2021, avait été relevé de ses fonctions. Un arrêté qui une fois envoyé à la tutelle pour approbation, avait été constaté de nul et de nul effet par un arrêté préfectoral.

Les motifs de l’annulation de l’arrêté communal, évoqué par la tutelle en son temps, sont entre autre, « le manque de précision et de clarté de l’objet de l’acte et la méconnaissance des dispositions de l’article 246 et suivant de la loi 2015-18 du 1er septembre 2017 portant statut général de la fonction publique .


ABP/IM/CG
Revue de presse

La Cour de Joseph Djogbénou reconnaît à la Haac, la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias

17-03-2021
Cotonou, 17 Mars 2021 (ABP) - La reconnaissance de la Cour constitutionnelle de la prérogative de la délivrance des accréditations aux médias par la Haac, l’annonce de la date de publication de la liste des joueurs béninois...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions